Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

DIRECT. Espionnage américain : la France juge "inacceptables" les écoutes révélées par WikiLeaks


International
Mercredi 24 Juin 2015 - 09:49

La NSA a espionné les trois derniers présidents français, selon des documents confidentiels publiés par "Libération" et Mediapart, en collaboration avec WikiLeaks.


DIRECT. Espionnage américain : la France juge "inacceptables" les écoutes révélées par WikiLeaks
Après les révélations sur l'espionnage, par la NSA américaine, de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, le Conseil de défense réuni par François Hollande condamne des "faits inacceptables", mercredi 24 juin. La France "ne tolèrera aucun agissement mettant en cause sa sécurité", a ajouté l'Elysée. Ces écoutes "ont déjà donné lieu à des mises au point entre les Etats-Unis et la France (...) Des engagements avaient été pris par les autorités américaines. Ils doivent être rappelés et strictement respectés", écrit la présidence dans un communiqué.
 
• Chirac, Sarkozy et Hollande espionnés. Libération et Mediapart, en collaboration avec WikiLeaks, ont révélé, mardi, que les trois présidents français ont été écoutés sur une période allant au moins de 2006 à 2012. Leur entourage était également surveillé, selon les documents consultés. Nombreux sont ceux, d'ailleurs, qui réagissent, mercredi, comme le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, qui a qualifié ces pratiques "d'inacceptables".
 
• Conseil de défense à l'Elysée. Il est réuni par François Hollande, mercredi, à 9 heures. Objectif : "évaluer la nature des informations diffusées par la presse et en tirer les conclusions utiles", selon l'entourage du chef de l'Etat.
 
• La Maison Blanche réagit. "Nous ne ciblons pas et nous ne ciblerons pas les communications du président Hollande", a indiqué le porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC), sans autres précisions sur les opérations qui ont pu être menées dans le passé. Et d'ajouter : "Nous travaillons étroitement avec la France sur tous les sujets de dimension internationale, et les Français sont des partenaires indispensables."
 
11h36 : Marine Le Pen réagit, après les révélations sur l'espionnage américain des dirigeants français. La France doit en finir avec son "extraordinaire complaisance" envers les Etats-Unis, qui ne sont "pas un pays allié ou ami". Paris doit se retirer des discussions sur le traité transatlantique, écrit la présidente du FN dans un communiqué
 
 11h31 : Si la France se respectait elle ferait détruire la partie de l'ambassade des États Unis ou à lieu les écoutes #WikiLeaks
 
 11h30 : Un sénateur centriste propose justement dans un tweet de "détruire la partie de l'ambassade des Etats-Unis" qui permettrait aux Etats-Unis d'écouter Paris. Contacté par BFMTV, il précise qu'il faisait "de l'humour".
 
 11h21 : Ce qui fait rigoler #Obama et peur à #Hollande !
 
#WikiLeaksElysee #NSA #humour
 
11h21 : #Us a #WikiLeaksElysee #MaisonBlanche
 
 11h21 : Les écoutes téléphoniques américaines:
 
"À BAS LES ANIMAUX TRANSGÉNIQUES!!" Le Monde du 24 juin.
 
 11h21 : #WikiLeaksElysee vu par le dessinateur Jeff Ikapi du #Gabon
  
11h21 : Sur Twitter, les dessinateurs s'en donnent à cœur joie après la révélation d'écoutes américaines ayant notamment visé les présidents Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande de 2006 à 2012.
 
 10h48 : Ce matin : "nous mettre sur écoute est scandaleux". Ce soir : "mettre les français sur écoute est nécessaire". #PJLRenseignement
 
 10h48 : Les espions espionnent et les renseignements renseignent. Parait même qu'on vote des lois antiterroristes pour leur faciliter la tache. #NSA
 
 
10h47 : Sur Twitter, beaucoup dénoncent l'hypocrisie des responsables politiques qui dénoncent ce matin l'espionnage des dirigeants français par les Etats-Unis et s'apprêtent à voter la loi sur le renseignement permettant une surveillance massive.
 
 10h40 : Ouh la la, ils doivent avoir peur aux États -Unis après cette déclaration de Hollande !
 
 
10h40 : On peut cesser cette mascarade ? Ils le savaient déjà, la réunion c'est bon pour la communication.
 
10h39 : Le gouvernement se plaint d'être espionné et pourtant Lui s'octroie le droit d'espionner les citoyens.....
 
 10h51 : Vous êtes très critiques à l'égard des responsables politiques français ce matin après les révélations sur l'espionnage par les services de renseignement américains des trois derniers présidents de la République.
 
 10h31 : L'ambassadrice des Etats-Unis en France a été convoquée aujourd'hui au ministère des Affaires étrangères après les rélévations de WikiLeaks sur les écoutes ayant visé trois présidents entre 2006 et 2012, selon une source diplomatique française.
  
10h26 : Conseil de défense : la France ne tolèrera aucun agissement mettant en cause sa sécurité et ses intérêts
  
10h32 : L'Elysée fait savoir, à l'issue d'un Conseil de défense réuni par François Hollande, que la France ne tolèrera "aucun agissement mettant en cause sa sécurité", après les révélations sur l'espionnage américain. Voici le communiqué de la présidence.
 
10h20 : Il n'y a pas qu'à Paris. A Berlin aussi, l'ambassade US est une station d'écoutes http://t.co/eLAjR30N8z
 
 10h20 : Le dernier étage de l'ambassade américaine est en fait une station d'écoute #FranceLeaks http://t.co/4iMwriJlck
  
10h20 : Paris, nid d'espions. Sur le toit de l'ambassade des Etats-Unis, une bâche avec des fenêtres en trompe-l'œil dissimule une station d'espionnage des télécommunications, écrit Libération, photo à l'appui. D'autres ambassades américaines dans le monde en sont aussi équipées. C'est le cas à Berlin, tweete le correspondant de France 2.
 
 11h18 : Ces écoutes ont fait l'objet de mises au point entre les Etats-Unis et la France en 2013, assure l'Elysée. La présidence ajoute que les engagements pris doivent être respectés.
 
 
11h18 : "La France ne tolérera aucun agissement mettant en cause sa sécurité et la protection de ses intérêts", annonce l'Elysée, alors que François Hollande a convoqué un Conseil de défense après la révélation des écoutes menées par les Etats-Unis à l'encontre des dirigeants français pendant plusieurs années.
 
 
10h08 : L'Elysée annonce que le Conseil de défense, convoqué par François Hollande après la révélation des écoutes des dirigeants français par les Etats-Unis, condamne des "faits inacceptables".
 
 09h38 : De 2006 à 2012 au moins, les espions américains ont intercepté des communications de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Voici ce que ces écoutes disent des trois présidents français espionnés.
 
(ELMOND JIYANE / GCIS / AFP)
  
09h32 : Bizarre que les Services secrets sachent faire cela et pas les services secrets français ? Il ne faut pas nous prendre pour les perdreaux de l'année ! Tous les services secrets savent faire cela ,seulement les politiques (les nôtres) ne veulent pas que cela se sache.
  
09h32 : C'est vrai, mais malheureusement on est moins cyniques que les Américains (c'est un grave tort)
  
09h32 : Ils le savaient tous, mais comme ils etaient a genoux devant les Etats Unis... Maintenant il faut faire croire aux francais que c'est intolérable, juste apres notre loi sur le renseignement.... Pas facile la vie de président :-)
 
 
09h56 : Vous êtes très critiques à l'égard des responsables politiques français ce matin après les révélations sur l'espionnage par les services de renseignement américains des trois derniers présidents de la République.
 
 09h25 : #ecoutesnsa : l'agent traitant de @NicolasSarkozy en rigole encore !
 
#WikileaksElysee
 
#FranceLeaks
 
 
09h25 : Pendant ce temps, au Kremlin... #WikiLeaks
 
09h25 : #EcoutesNSA L'agent traitant de @fhollande retrouvé mort d'ennui !
 
#FranceLeaks
 
#WikiLeaksElysee
  
09h25 : Sur Twitter, on plaisante de la révélation de l'espionnage des trois derniers présidents français par l'agence de renseignement américaine NSA, au moins de 2006 à 2012.
 
 09h55 : Il y a, autour du président de la République, le Premier ministre, Manuel Valls, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, celui de la Défense, Jean-Yves Le Drian, et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.
 
Y participent aussi la plupart des responsables des services de renseignement français extérieur et intérieur (DGSE, DGSI, Coordonnateur national du renseignement, SGDSN) ainsi que le chef d'état-major des armées et le chef d'état-major particulier du président, selon l'entourage de François Hollande.
  
09h55 : Plusieurs ministres, ainsi que les principaux responsables des services de renseignement, sont réunis à l'Elysée pour ce Conseil de défense convoqué en urgence par François Hollande.
 
Ils doivent"évaluer sur tous les plans la totalité des informations" publiées dans la presse sur l'espionnage des présidents français par les services américains, indique l'entourage du chef de l'Etat.
 
 09h13 : Le Conseil de défense, convoqué par François Hollande après la révélation de l'espionnage des trois derniers présidents français par l'agence de renseignement américaine NSA, a débuté à l'Elysée. La présidence l'annonce.
 
 
08h49 : #WikiLeaksElysee « Pour garder un secret je me débrouillais pour aller voir directement le président » @francoisbaroin #BourdinDirect @BFMTV
 
 08h48 : Sur BFMTV, Gérard Longuet dit avoir été prévenu "de la probabilité d'être écouté" lorsqu'il était ministre de la Défense #FranceLeaks
 
 08h48 : .@SLeFoll "le fait de me dire que je suis sur écoute, vous savez, ça fait longtemps que je me le dis" #FranceLeaks (@itele)
  
08h48 : .@LellouchePierre : "Quand on est en responsabilité, on sait qu'on est la cible d'écoutes de plusieurs pays" #E1matin
  
08h47 : Parmi les responsables politiques français interrogés ce matin dans les matinales, beaucoup ont cessé de s'étonner d'être - ou de pouvoir être - mis sur écoute.
 
 08h51 : "Entre amis, on ne fait pas cela."
 
Sur France Info, le ministre du Travail, François Rebsamen, pointe des informations "graves" et des pratiques "anormales".
 
 08h50 : Jean-Luc Mélenchon, cofondateur du Parti de gauche, demande dans un communiqué l'arrêt des négociations du traité de commerce transatlantique (Tafta) entre l'Union européenne et les Etats-Unis, après la révélation sur l'espionnage des chefs de l'Etat français par la NSA.
  
08h38 : "Ce sont des révélations qui font peur, qui nécessitent des explications de la part des Etats-Unis et puis des garanties sur le fait que ça ne se reproduise plus."
 
Comme la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, sur France 2 ce matin, des voix se sont élevées mercredi pour demander aux Etats-Unis qu'ils s'engagent à ne plus écouter de chefs d'Etat français.
  
 08h35 : L'Elysée annonce que François Hollande réunira une délégation de parlementaires à 12h15 "pour faire le point" sur la révélation de l'espionnage par les Etats-Unis des trois derniers présidents français.
 
 08h30 : .@SLeFoll "on a un système d'écoutes, (...) comment vous pouvez imaginer que la France écoute un dirigeant étranger?" #FranceLeaks (@itele)
 
 08h27 : .@SLeFoll "c'est inacceptable, c'est difficile de comprendre ce qui motivait un allié à nous écouter" #FranceLeaks (@itele)
 
09h24 : Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, s'insurge sur i-Télé, après la révélation de l'espionnage par l'agence de renseignement américaine NSA de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et de nombreux responsables politiques français au cours des dernières années.
 
07h55 : Le diable, le détail. Dans son “démenti“, la Maison blanche dit-elle ne pas avoir écouté Hollande? Elle ne parle qu'au présent et au futur.
 
 
07h55 : La Maison Blanche assure qu'elle ne cible pas les communications de François Hollande et qu'elle ne le fera pas. Sur Twitter, beaucoup d'observateurs notent que ce démenti est fait au présent. Et non au passé.
  
07h48 : Le problème, ce n'est pas d'être écouté. Le problème, c'est qu'ils arrivent à entendre. Nos gouvernants sont des irresponsables.
  
07h48 : Tout dirigeant d'entreprise, tout diplomate, tout leader sait qu'il est écouté s'il n'utilise pas une communication protégée.
 
 
07h48 : Sur Twitter, diplomates et analystes soulignent que le problème n'est pas d'être ou de ne pas être espionné mais de savoir s'en protéger.
 
 07h39 : .@edwyplenel "j'appelle les députés à bloquer la #LoiRenseignement, regardez ces informations, elles méritent une expertise" #FranceLeaks
 
 07h39 : .@edwyplenel "ce monde où tout le monde écoute tout le monde, c'est un monde plus sauvage, pas plus sécurisé" #FranceLeaks
 
07h39 : .@edwyplenel "pendant une décennie, ce n'est pas que ces 3 présidents qui ont été mis sur écoute, c'est toute la République" #FranceLeaks
 
 07h39 : Sur i-Télé, Edwy Plenel, le patron de Mediapart, qui révèle avec Libération l'espionnage des trois derniers présidents par l'agence de renseignement américaine NSA, poursuit sa charge contre la surveillance de masse.
 
07h35 : "Il y a là une rupture du pacte de confiance." "Savoir que c'est une certitude d'être écouté, c'est déloyal."
 
Au micro de RTL ce matin, l'ancien secrétaire général de l'Elysée sous Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, s'offusque d'avoir eu son téléphone portable écouté par l'agence de renseignement américaine NSA, comme le révèlent Libération et Mediapart.
 
06h58 : En représailles, la France ou l'Europe devrait accorder l'asile a Assange... Les américains seraient furieux !
  
06h58 : Que l'on cesse de jouer les surpris sur tout. De tous temps, alliés ou ennemis s'espionnent. Nous faisons de même et nous ne le disons pas. Quelle hypocrisie.
 
 06h58 : Quand allons-nous cesser de considérer les USA comme des amis ? Ce sont des traites qui n'ont qu'un seul objectif: dominer le monde ! De Gaulle avait raison...
 
 06h58 : Vous êtes nombreux ce matin à réagir à la révélation des écoutes de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande par l'agence de renseignement américaine NSA, faite par Libération et Mediapart grâce à des documents de WikiLeaks.
 
 07h05 : "Nous ne ciblons pas et nous ne ciblerons pas les communications du président Hollande."
 
"Nous travaillons étroitement avec la France sur tous les sujets de dimension internationale et les Français sont des partenaires indispensables", se défend ce membre de la Maison Blanche. Sans autre précision sur les opérations qui ont pu être menées dans le passé.
 
 06h23 : La Maison Blanche a assuré dans la nuit qu'elle ne ciblait pas les communications de François Hollande et qu'elle ne le ferait pas. Nous suivons la situation en direct, après la publication d'informations selon lesquelles les Etats-Unis ont espionné les trois derniers locataires de l'Elysée.
 
 23h42 : #NSA #WikiLeaks . La commission des affaires étrangères du Sénat évoquera le sujet des ce mercredi matin. @Senat_Info
  
00h04 : Après l'Elysée, c'est au tour du Sénat de s'emparer des révélations de Wikileaks sur l'espionnage américain de l'Elysée. La commission des affaires étrangères de la chambre haute du Parlement évoquera le sujet dès demain, annonce Jean-Pierre Raffarin sur Twitter.
  
23h18 : Et une nouvelle fois nous redécouvrons que les Etats-Unis n'ont pas d'alliés, ils n'ont que des cibles ou des vassaux. #NSA
 
 23h17 : Jean-Jacques Urvoas, député PS et rapporteur du projet de loi sur le renseignement, dénonce sur Twitter les agissements de la NSA après les révélations sur l'espionnage de l'Elysée.
 
Pour lui, "les Etats-Unis n'ont pas d'alliés, ils n'ont que des cibles ou des vassaux".
 
 23h15 : François Hollande réunit demain à 9 heures un Conseil de défense après les révélations de WikiLeaks sur l'espionnage de l'Elysée par la NSA, indique son entourage.
 
 
22h54 : Nicolas #Sarkozy juge ces "méthodes inacceptables en règle générale et plus particulièrement entre alliés" (entourage) #WikiLeaks
  
22h55 : Interrogé par notre confrère de France 2 Guillaume Daret, l'entourage de Nicolas Sarkozy réagit aux révélations d'espionnage de l'Elysée par la NSA entre 2006 et 2012.
 
Il s'agit"de méthodes inacceptables en règle générale, et plus particulièrement entre alliés", indique un proche de l'ancien chef de l'Etat.
 
 22h32 : Vous avez raison de poser la question, @Romain, à force d'en parler, nous oublions parfois que ça n'est pas évident pour tout le monde !
 
Wikileaks, quipublie ce soir des documents sur l'espionnage de la présidence française par la NSA, est une plateforme créée par le militant australien Julian Assange, et qui est destinée aux lanceurs d'alerte. Au nom de la liberté de l'information, il publie régulièrement des documents confidentiels tout en promettant une confidentialité maximale à ses sources. En 2011, le site avait ainsi publié 251 000 notes diplomatiques américaines confidentielles.
 
 22h31 : Qu'est-ce que WikiLeaks ??
 
 22h18 : Ce n'est pas la première fois que la presse révèle l'espionnage de dirigeants européens par les services de renseignements américains. En octobre 2013, l'hebdomadaire allemand Der Spiegel indiquait que le téléphone portable d'Angela Merkel avait été placé sur écoute par l'Agence américaine de sécurité nationale (NSA) et la CIA.
 
Interrogé par Libération et Mediapart, l'entourage de François Hollande indique que Barack Obama s'était engagé lors de la visite du président français à Washington, en février 2014, à "ne plus pratiquer d'écoutes indifférenciées concernant les services de l'Etat des pays alliés".
 
 22h11 : Les documents internes à la NSA publiés par Wikileaks, classés comme hautement confidentiels, ne révèlent "pas pour autant des secrets d'Etat", écrit Libération. On peut par exemple y trouver une note expliquant que Jacques Chirac a, en 2006, "poussé son candidat pour le poste de sous-secrétaire général adjoint des Nations unies".
 
Le document le plus récent, qui date de mai 2012, évoque des "réunions secrètes" au sein de l'exécutif français pour évoquer la question d'une sortie de la Grèce de la zone euro.
  
22h04 : Les services de renseignement américains ont espionné les présidents français au moins entre 2006 et 2012, révèlent des documents publiés par Wikileaks, Libération et Mediapart.

francetvinfo.fr
Noor Info 


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire