Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

DIASPORA MAURITANIENNE DE FRANCE : ENCORE UNE MARCHE CONTRE L’ENRÔLEMENT


Actu Mauritanie
Dimanche 1 Juin 2014 - 22:40

A trois semaines de l’élection présidentielle, les mauritaniens de France ont encore battus le pavé contre l’enrôlement des populations mauritaniennes.


DIASPORA MAURITANIENNE DE FRANCE : ENCORE UNE MARCHE CONTRE L’ENRÔLEMENT
Depuis le parvis des droits de l’homme une centaine de mauritaniens a répondu à l’appel à manifestation, initié par l’Organisation des Travailleurs Mauritaniens de France (O.T.M.F). L’itinéraire, de la station Trocadéro à l’ambassade de Mauritanie à Paris, n’a pas changé, de même que les slogans hostiles au régime du Président Mohamed Ould Abdel Aziz qui ont ponctué la marche. L’O.T.M.F constate avec regret qu’aussi bien en Mauritanie qu’ici, ce recensement vise à écarter le maximum de mauritaniens noirs du registre de l’Etat civil donc à terme, de nous priver de la nationalité mauritanienne pour devenir malgré nous des apatrides. Nous avons identifié beaucoup d’expatriés mauritaniens noirs qui ne peuvent plus voyager faute de passeport, d’autres qui devraient renouveler leur titre de séjour en France et qui vont par conséquent tomber dans la clandestinité avec toutes les conséquences qui en découlent.

Les organisateurs exigent entre autres : -Exigeons, la suppression immédiate et sans délai de la carte de séjour pour le recensement pour les mauritaniens en France. - demandons à notre Ambassade de prendre des mesures immédiates pour assurer le recensement dans des conditions acceptables qui respectent la dignité des mauritaniens en France. - Dénonçons avec force et conviction le caractère discriminatoire et épuratoire de ce recensement et qu’il soit mis fin sans délai à cette situation avant qu’elle ne devienne incontrôlable. -Informons le Ministère de l’Intérieur des risques de désordre public qui serait provoqués par le comportement des Autorités Mauritaniennes à Paris. La question du boycott aussi, s’est invitée dans les discours de contestation.

Pour les organisateurs, les exigences administratives pour l’enrôlement sont racistes et discriminatoires, et par conséquent, elles privent une bonne partie des mauritaniens à faire valoir leur droit de vote. L’élection présidentielle qui aura lieu le 21 juin 2014, est boycotté par une bonne partie de l’opposition mauritanienne. Une dizaine de car de la police « Compagnie Républicaine de Sécurité » (C.R.S), ont encadré la marche pour la sécuriser. Cette forte mobilisation des C.R.S est la conséquence de l’occupation de l’ambassade qui a eu lieu le 7 mai 2014.

Source:Kassataya
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires