Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Crise alimentaire dans le sahel : Baaba Maal porte-voix des affamés


Actualité
Mardi 21 Février 2012 - 11:25

L’insécurité alimentaire qui pourrait toucher 12 millions de personnes en Afrique de l’ouest si aucune mesure d’urgence n’est prise, selon OXFAM, inquiète Baaba Maal. Cette grande voix de la musique africaine mène des actions humanitaires avec l'ONG internationale pour secourir les populations. Le Gorgol est la première étape de sa visite dans le Sud de la Mauritanie, un pays où 700 000 mauritaniens souffrent d’insécurité alimentaire.


Baba Maal lors de la conférence de presse à l'hôtel Khatter lundi 20 février à Nouakchott
Baba Maal lors de la conférence de presse à l'hôtel Khatter lundi 20 février à Nouakchott
Face à l’insécurité qui touche le sahel, l’artiste Baaba Maal coopté par Oxfam, hausse la voix pour «faire prendre conscience de façon plus aigue sur ce qui se passe dans le Sahel». «Si rien n’est fait, 12 millions de personnes risquent d’être victimes d’une crise alimentaire en Afrique de l’Ouest» soutient le roi du Yéla, lors d'une conférence de presse lundi 20 février, à l'hôtel Khatter à Nouakchott.

En Mauritanie, ce sont 700 000 personnes qui sont menacées par cette crise. Le gouvernement mauritanien a mis en place dans ce cadre, un programme, EMEL, d’un montant global de plus de 45 milliards d’UM avec une couverture de 50% par le budget de l’État, pour pallier les insuffisances alimentaires dans les régions touchées.

C’est pour constater l’ampleur de la menace, que Baaba Maal, considérant la Mauritanie comme «son second pays», vient d’effectuer une visite de 48h dans la région du Gorgol, où il a été «touché et peiné par la vulnérabilité de certaines populations dont le souci majeur est de trouver à manger quotidiennement plutôt que d’amener leurs enfants à l’école».
Il y a rencontré Hamila, mère de 5 enfants, venue acheter un sac de riz grâce à l’argent transféré par Oxfam. Une aide qui lui permettra de nourrir sa famille durant les prochaines semaines. Selon Baaba Maal, «Hamila fait partie des plus vulnérables de sa communauté, mais beaucoup d’autres ont aussi besoin d'aide».

Cette visite sur le terrain a aiguisé sa conscience, et son refus «catégorique» d'ignorer cette situation. «Ce qui se passe dans cette partie de l’Afrique me tient à cœur. Quand les gens, surtout les enfants, souffrent, personne ne peut rester là ne rien faire».

La pluviométrie avare de ces dernières années, amenant une sécheresse écrasante dans ces régions, a brisé le cycle des récoltes et des verts paturages, et causé cette crise. L'augmentation des prix n'a pas été en reste, et déjà les observateurs de cette crise alimentaire, dont OXFAM, s'inquiète de l'impact collatéral de la crise au Nord-Mali, sur cette situation déjà «très précaire» selon un responsable de OXFAM.

Awa Seydou Traoré
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires