Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Créations, produits locaux : Consommons mauritanien !


Culture
Dimanche 6 Octobre 2013 - 11:27

Ils (surtout elles) sont de plus en plus nombreux à proposer une alternative à l'importation massive de certains produits, en concevant à qualité égale, voire supérieure parfois, des produits à base d'ingrédients locaux. La preuve, notamment dans une démonstration faite à la galerie Zeinart a nouakchott, ce samedi 5 octobre, qu'on peut largement consommer (bien) mauritanien!


Douguere Sy. Crédit : Noorinfo/MLK
Douguere Sy. Crédit : Noorinfo/MLK
Douguere Abdoul sy est assise au fond du jardin de la galerie Zeinart, à l'îlot C. Bras croisés, sourire de nonne, elle attend patiemment que les premiers visiteurs se penchent sur sa table de produits typiquement locaux, et issus de la coopérative de femmes, Marhaba, dont elle fait partie. "Nous sommes basées à Ryad au pk9, et nous faisons dans l'alimentaire locale" explique-t-elle en indexant les pots de confiture au lait de chameau, ceux aux dattes, ceux aux potirons, ou encore au bissap.
 
Des sachets cellophanés de poissons séchés, de différentes viandes salées et séchées également, figurent sur sa rafle d'accueil. "La coopérative existe depuis 1997, et compte 14 femmes. On a des commandes extérieures très importantes, et nos stocks sont épuisés régulièrement au Bana bleu, ou dans d'autres épiceries de la capitale.

Contact: 46435101

La table de dégustation de glaces maison de l'auberge Jeloua. Crédit : Noorinfo/MLK
La table de dégustation de glaces maison de l'auberge Jeloua. Crédit : Noorinfo/MLK
Juste à son côté, Olivia Lloze, gérante de l'auberge Jeloua, présente quant à elle ses glaces-maisons. Avec des gammes très larges qui vont des glaces classiques, café, vanille, chocolat, à une gamme locale à base de carottes, thé vert, fève de tonca et dattes. "La demande est de plus en plus forte avec les sorbets notamment, qui sont à l'eau, et qu'on peut utiliser pour les fruits de saison, comme la pastèque" précise Olivia. Plus besoin de courir les supermarchés pour rechercher un Hagen-Daz!
D'ailleurs, jeudi prochain, le 10 octobre, aura lieu à l'auberge Jeloua, l'inauguration relookage du restaurant, de 17h a 20h, avec des dégustations de jus et de "surprises culinaires"!

Contact : 36269450/maison.jeloua@voila.fr/escales-mauritanie.com

Des modèles de chaussures en wax de Mariam Kane. Crédit : Noorinfo/MLK
Des modèles de chaussures en wax de Mariam Kane. Crédit : Noorinfo/MLK
Mariam Kane elle, est exclusivement dans le textile. "J'ai travaillé six ans à la galerie Sinaa, et en côtoyant certains des stylistes et designers historiques de la ville je me suis dit pourquoi pas moi!? J'ai commencé avec des chouchous en wax. Maintenant je fais des ensemble-lits, en basin, des vêtements, des nappes de table en wax, des couvertures de lit en basin..."J'ai deux clientèles, entre une forte demande locale, notamment les nouveaux jeunes cadres, qui s'éveillent à leur culture locale, et qui découvrent qu'on peut avoir une déco branchée chez soi tout en restant mauritanien. Et j'ai une autre demande des expatriés, toute aussi forte" décrit la jeune femme.

"Tous les modèles sont presque uniques : la base peut être la même mais les motifs et les couleurs changent. Parfois aussi, je crée en fonction de demandes et de goûts particuliers qui me sont soumis" continue-t-elle.
Depuis un mois et demi, face aux demandes grandissantes, elle a ouvert sa boutique, dans la rue en face de la galerie Tata.

Contact : 20577440/khadi.kane@yahoo.fr

Les bracelets en wax de Médina. Crédit : Noorinfo/MLK
Les bracelets en wax de Médina. Crédit : Noorinfo/MLK
Médina Ibrahima Ndiaye : Dans la création depuis 5 mois, ses bijoux et bracelets tous faits à la main sont portés par de plus en plus de femmes dans la capitale. "Je procède également à la main pour les sacs : je dessine les motifs, et les donne au tailleur" affirme celle qui se fait artistiquement surnommer Shakidina, et qui a déjà eu à exposer ses œuvres au CIMAN. Vous pouvez retrouver ses créations à la galerie Zeinart, également sur sa page facebook (Shakidina).

Contact : 46140138/minamint@hotmail.fr
 
 

Cosmétiques, soins du corps, miel, huiles, autant de produits à base de matières locales présentés par le couple Fall. Crédit : Noorinfo/MLK
Cosmétiques, soins du corps, miel, huiles, autant de produits à base de matières locales présentés par le couple Fall. Crédit : Noorinfo/MLK
Dans la catégorie médicinale et produits cosmétiques authentiques, Grains de sable, d'Alioune et Marie Fall, présentent leurs articles. Répulsifs anti- moustiques, de l'huile de détente, de l'huile contre les parasites, des soins des pieds jonchent la table. "C'est une entreprise familiale, qui au-delà des produits cosmétiques et médicinaux, tiré du miel, en association avec les apiculteurs du Sahel, près de Dar El Barka" explique Alioune.

"Toutes les matières de base sont issues de produits locaux, ou sous-régionaux, du Mali ou du Sénégal notamment" s'empresse d'ajouter Marie. L'entreprise familiale sans dépôts de vente, ni boutiques, bénéficie tout de même d'une excellente exposition à Chinguitty, à l'auberge Jeloua, à Saint-Louis au Sénégal, à la galerie Sinaa, à celle de Zeinart.

Contact: 37200715/graindesable@yahoo.fr
 
"On est ouvert à tous les artisans créateurs, du moment que leur travail a la qualité recherchée. 80% va à la vente et le reste est exposé" conclut Isabel Fiadeiro, gérante de la galerie d'art Zeinart, qui disparaît déjà dans les méandres des couloirs de la galerie accueillir de nouveaux visiteurs.
 
MLK
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires