Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Coumba Gawlo Seck : "L’Afrique est fabuleuse. Notre continent est une merveille, et nous nous en rendons peu compte, nous-mêmes"


Culture
Lundi 4 Juin 2012 - 21:25

Une des divas de la musique Sénégalaise, Coumba Gawlo Seck vient de séjourner à Nouakchott dans le cadre de sa tournée « Africain Tour », un concept annuel qui lui permet d’aller à la rencontre des autres africains pour promouvoir sa musique, ses expériences et ses rêves pour son continent. La lutte contre la pauvreté, la promotion du droit des femmes et des enfants, les OMD voilà les problématiques de développement dont « la Diva à la Voix d’or » est venue faire la promotion dans le pays des milles poètes où elle compte soutenir la réhabilitation d’un centre pour enfant. Entretien.


Coumba Gawlo Seck. Crédit : Noorinfo/F.Boughaleb
Coumba Gawlo Seck. Crédit : Noorinfo/F.Boughaleb
Autres articles
On vous surnomme « la diva à la voix d’or ».Vous êtes à Nouakchott depuis quelques jours pour promouvoir le développement africain. Quels sont les objectifs et les attentes de cette tournée?

African Tour est un concept particulier. C’est une tournée africaine avec une connotation anglaise, on a voulu avoir une appellation beaucoup plus rythmée.
C’est une activité annuelle, qui nous permet d’aller chaque année à la rencontre des différentes populations d’Afrique pour partager avec eux des moments forts à travers ma musique, mes expériences. C’est une occasion pour échanger avec eux sur les problématiques de développement de notre continent surtout de la lutte contre la pauvreté et les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).Tout cela se fait en partenariat avec les institutions internationales, les sociétés privées mais à travers la musique car pour moi la musique est mon métier, le meilleur vecteur de communication pour atteindre les foules.

En tant qu’artiste engagée et amoureuse de l’Afrique, quelles sont vos impressions par rapport à la crise malienne et la crise alimentaire qui touche le sahel ?

C’est terrible ! Je suis profondément touchée par ce qui se passe au Mali. Le Mali a été jusque-là un pays exemplaire en matière de démocratie et d’organisation. Voilà un pays où le président qui a connu un coup d’état (Amadou Toumani Touré- ndlr) ne comptait pas dépasser deux mandats. C’est tellement rare en Afrique qu’il faut le souligner. Mais on n’est pas allé au bout de ce signe encourageant. J’avoue que ce qui s’est passé là-bas a fait reculer ce pays qui était en pleine phase de développement, une nation qui se modernisait à grand pas. Ce problème a fait reculer ce pays de plusieurs années en arrière, mais aussi et surtout créé une zone d’incertitude pour toute une partie de la sous-région.

Pour ce qui est de la crise alimentaire, c’est le résultat entre autres des tensions politiques, mais aussi du peu de solidarité que l’on constate dans nos pays, aussi bien des autorités, que du secteur privé.

Avez-vous des projets pour la Mauritanie ?

Oui, j’en ai quelques-uns. J’ai été très touchée par la gentillesse des gens, leur générosité. Les personnes d’ici sont similaires à celles du Sénégal, pour la simple raison que chacun est pressé de t’inviter. Dès que je vois quelqu’un, il me dit : « j’ai bien envie de t’inviter à manger un tajine ou un michoui ».

Il y a beaucoup de projets que je veux mener ici. Je veux m’engager davantage aux cotés des institutions telles que le PNUD, FNUAP et tant d’autres partenaires avec qui je travaille.

Mon ambition est d’aider les enfants, sensibiliser sur la scolarisation des filles leur maintien à l’école, soutenir les femmes les aider à mieux se prendre en charge, à plus croire en elles, à développer l’entreprenariat féminin. Une grande partie du développement de l’Afrique, dont la Mauritanie passera par la femme. J’en suis persuadée. A court terme, nous avons déjà un centre pour enfants à réhabiliter ici à Nouakchott.

On aura tout dit sur l’Afrique. Aujourd’hui on parle beaucoup d’afro-optimisme. Etes-vous afro-optimiste ?

Complètement ! Car je crois en l’union africaine. J’ai envie de demander aux africains de s’unir d’avantage. L’Afrique est fabuleuse. Notre continent est une merveille, et nous nous en rendons nous-même peu compte. J’ai eu la chance très tôt de faire le tour du monde. J’ai vu que d’autres cultures s’inspirent beaucoup de nous. Culturellement notamment. Et nous avons une source d’énergie créatrice fabuleuse avec notre jeunesse.

Je veux vraiment dire à nos jeunes de croire en eux. Nos dirigeants doivent plus efficacement aider nos populations, soutenir les jeunes dans leur recherche d’emploi, plutôt que de perpétuer le marasme de la corruption.

Propos Recueillis par Awa Seydou Traoré
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires