Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Côte d’Ivoire - Les crocodiles de Yamoussoukro dévorent leur gardien (VIDEO)


videos
Mardi 21 Août 2012 - 21:10

Un animal reste un animal. Les visiteurs du lac aux crocodiles de Yamoussoukro (capitale administrative de la Côte d'Ivoire) l’ont appris à leurs dépens relate le quotidien ivoirien Soir Info. Venus assister à l’exhibition des crocodiles qui fait la renommée du lieu, ils ont eu droit à une scène d’horreur: le gardien s'est fait dévorer par les amphibiens.


Dans l’après-midi du 20 août 2012, comme d’habitude, des touristes sont présents aux abords de la grande mare peuplée par les sauriens.

Outre le spectacle du poulet jeté en pâture aux reptiles, l’attraction la plus prisée par ces derniers est la grande proximité à laquelle seul le gardien peut se risquer avec les crocodiles.

Dicko Toké, la soixantaine bien sonnée, est expérimenté. Cela fait plus de 30 ans qu’il nourrit les innombrables pensionnaires du lac de Yamoussoukro. Il a l’habitude de les côtoyer et de jouer avec eux.

«L’incident est arrivé après qu’un touriste a demandé à M. Dicko de descendre auprès des animaux pour des prises de vue», a raconté à l’AFP le gouverneur de la ville, Augustin Thiam.

Le vieux gardien qui sait s’y prendre, s’exécute. Mais au moment de remonter un des grands lézards saisit un pan de son boubou.

Dicko ne panique pas, cela lui est souvent arrivé en plusieurs années de métier. Alors comme il a l’habitude de le faire dans ces cas-là, il se défait de l’emprise du crocodilien à l’aide de sa machette.

C’est en accomplissant ce geste que l’infortuné glisse et tombe. Il est aussitôt saisi par «chef de cabinet» le plus gros de la bande qui l’entraîne avec lui dans les eaux.

Comme s’ils s’étaient concertés, les autres crocodiles rejoignent leur chef et dévorent le malheureux sous les yeux d’une assistance médusée et impuissante.

«Nous allons prendre des mesures de sécurité, tant vis-à-vis des gardiens que des touristes», a affirmé le gouverneur à l’AFP

Désormais, il envisage «d`interdire aux gardiens de descendre dans la fosse aux caïmans, même sur incitation des touristes, et de demander aux touristes de ne pas proposer cela aux gardiens.»

Après 36 années de service, Dicko Toké faisait partie intégrante de l’attraction du lac aux Caïmans situé aux abords de la résidence de l’ancien président Félix Houphouët-Boigny (décédé en 1993)

Ce dernier qui avait une passion pour cet animal selon le site Koaci, avait fait importer ces bêtes d’Amérique du Sud pour peupler l’étendue d’eau.

Dicko Toké préparait son fils à prendre la relève.

Lu sur Soir Info, Koaci, AFP
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter