Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Corentin Martins se livre : « Trouver le bon équilibre, le parfait alliage de jeune pousse et d’expérience »


Sport
Jeudi 2 Avril 2015 - 16:46

Légende au Racing Club de Strasbourg, champion de France en 1996 avec l’AJ Auxerre, Corentin Martins est souvent comparé à Alain Giresse pour sa vivacité, sa technique et sa taille, Martins était l’un des meilleurs milieux offensifs français des années 1990.

Six mois après sa nomination à la tête des Mourabitounes et pour deux ans, l’ancien joueur du Stade Brestois a lancé sa carrière d’entraineur sur la scène footballistique africaine et internationale avec la Mauritanie, sur le banc face à la Gambie vendredi 27 Mars et contre le Niger, ce 31 Mars au Stade Olympique de Nouakchott.

L’ancien entraîneur de Bordeaux fait aujourd’hui partie de la nouvelle génération entraîneurs français. Surtout, son projet de jeu attractif pour la Mauritanie rappelle certains principes tactiques d’un autre grand coach bâtisseur : Guy Roux. Entretien exclusif avec Mauritaniefootball.com


Corentin Martins se livre : « Trouver le bon équilibre, le parfait alliage de jeune pousse et d’expérience »



 

mauritanie3 Mauritaniefootball.com : Monsieur Corentin Martins, comment avez-vous été accueilli en Mauritanie ?

Corentin Martins : J’ai été bien accueilli par la Fédération, qui m’a invité au Maroc pour prendre la température du groupe. Je m’intègre doucement mais tout ce passe bien, j’ai tout ce qu’il faut pour faire au mieux mon travail.

Mauritaniefootball.com : Comment avez-vous vécu votre première rencontre avec le groupe ?

Corentin Martins : J’ai surtout présenté mon projet aux joueurs et la mayonnaise va prendre surement car il y a une bonne ambiance dans ce groupe, les joueurs sont heureux d’être avec la sélection et çà se sent. Sur le terrain, pareil, contre la Gambie, c’était un jour sans, on a raté plus de 7 occasions franches et les gambiens ont été réalistes. On a perdu le match, qu’on ne devrait pas perdre vis-à-vis de la prestation d’ensemble. On a confondu vitesse et précipitation, manque de concentration par moment. Le contenu était bon et contre le Niger le match suivant, les joueurs ont fait ce qu’il fallait pour gagner mais il y a forcément des lacunes à combler. Nous allons continuer à travailler pour trouver les bonnes combinaisons et l’efficacité devant les buts.

DSC_3799 (1)

Mauritaniefootball.com : Pendant ce stage et ses matchs amicaux contre la Gambie et le Niger, est ce qu’il y a des joueurs qui vous ont convaincu. Lesquels ?  

Corentin Martins : Oui, il y a certains joueurs qui ont le niveau pour continuer le travail et d’autres non, je ne nommerai personne. Il faut du temps et des matchs pour trouver la fluidité, une bonne entente technique entre les joueurs. Avec mes adjoints, nous allons travailler et travailler d’avantage pour trouver la meilleure équipe compétitive pour la Mauritanie.

Mauritaniefootball.com : Vous avez commencé à faire le tri ?

Corentin Martins : La chose la plus importante que j’ai à dire par rapport aux critères de sélection pour l’équipe nationale de la Mauritanie, c’est qu’il n’y aura pas de différence entre un joueur du championnat local et un expatrié. Tout le monde est sur la même ligne. Je vais  superviser un maximum de match localement et à l’extérieur.

 

Mauritaniefootball.com : Un sélectionneur débutant a-t-il une philosophie de jeu déjà aboutie ?

Corentin Martins : J’ai une philosophie de jeu en tête mais une philosophie, on l’adapte par rapport aux joueurs qu’on a sous la main. Mes joueurs ont répondu dans le contenu, il faut travailler les automatismes, gagner de la confiance, être mature dans le jeu, ne pas céder à la  précipitation. Ma philosophie, c’est de gagner et installer une culture de gagne. Il n’y aura pas de match facile mais un match se gagne souvent sur des détails, c’est à nous d’avoir la bonne lecture de notre jeu. A base de possessions de balle et de pressing constant, étouffer l’adversaire, la Mauritanie se fera respecter. Trouver le bon équilibre, le parfait alliage de jeune pousse et d’expérience.

 

martins1 Mauritaniefootball.com : Vous allez vivre en Mauritanie ?

Corentin Martins : Je vis pour l’instant en Mauritanie mais je verrai la navette entre la France et la Mauritanie, un entraineur doit beaucoup voyagé afin de superviser des matchs. Il faut être un contact permanent avec le terrain et les joueurs.

 

Mauritaniefootball.com : Quelle est votre état d’esprit après ses rencontres et votre projection sur l’avenir ?

Corentin Martins : Je suis confiant, j’ai accepté ce challenge car la Mauritanie a une légende à écrire et je veux participer activement à l’écriture  cette légende, celle d’une petite nation de football qui partira forcément inférieur à l’Algérie, la Cote d’Ivoire ou le Nigéria mais une équipe qui sera conquérante.

Mauritaniefootball.com : Pensez-vous, que la Mauritanie peut se qualifier pour la CAN 2017 ?

Corentin Martins : Il faut y croire mais nous sommes là pour apprendre en côtoyant le haut niveau, nous allons donner le maximum de nous-mêmes pour arracher cette qualification. Ce n’est pas une mince affaire.


Source: Mauritanie Football

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire