Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Corentin Martins: «La Mauritanie ne part pas vaincue pour la CAN 2017»


Sport
Samedi 2 Mai 2015 - 14:00

A quelques semaines du début des éliminatoires de la CAN 217, l'ancien milieu international français Corentin Martins, qui a été nommé sélectionneur de la Mauritanie en 2014, répond aux questions de RFI. L'ancien directeur sportif et entraîneur du Stade brestois va tenter de qualifier pour la première fois de son histoire la Mauritanie pour une phase finale de la grande compétition africaine.


Corentin Martins: «La Mauritanie ne part pas vaincue pour la CAN 2017»

RFI : Comment abordez-vous les éliminatoires de la CAN 2017 qui vont bientôt commencer ?

Corentin Martins : Pour nous, c’est déjà exceptionnel de se retrouver face à l’Afrique du Sud, au Cameroun et à la Gambie. Ce sont des grandes nations du football africain que la Mauritanie a rarement eu l’occasion de rencontrer. On va s’organiser pour avoir une bonne préparation.

Vous êtes dans un groupe difficile. Comment avez-vous réagi après le tirage au sort ?

Pour nous, n’importe quel tirage aurait été difficile. Nous avons peu d’expérience au niveau de la scène internationale. Nous n’avons jamais eu l’occasion de nous qualifier pour une phase finale. Se retrouver face au Cameroun et à l’Afrique du Sud, pour ne citer qu’eux, va être un bon apprentissage pour les footballeurs mauritaniens.
 


C’est mission impossible d’obtenir une qualification ? 

Si on compare l’expérience des autres nations, je suis tenté de dire oui. Mais nous n’allons pas partir vaincus ! On va tenter de leur poser des problèmes et c’est pour cela que la préparation sera primordiale.

Vous aller tenter de terminer meilleur deuxième de votre groupe ? 

L’objectif c’est de se rapprocher de la première place. C’est vrai nous sommes une petite nation de football, mais nous avons une équipe jeune qui va grandir. Ce sera un bon apprentissage. Il faut avant tout faire des bons matches et tout donner pour essayer de se rapprocher de ces équipes-là.

Comme joueur vous avez été à l’AJ Auxerre et vous avez damé le pion à des grands clubs. Est-ce que la situation est comparable ou est-ce complètement différent ?

Oui c’est comparable. Comme on peut comparer cela aux petits clubs en Coupe de France qui veulent jouer contre les grosses écuries de Ligue 1. Il faut trouver la motivation pour être compétitif.

Est-ce que vous pensez aussi au CHAN 2016 au Rwanda ? 

On travaille ces deux compétitions de la même manière. On a deux matches importants pour la CAN et pour le Championnat d'Afrique des nations en juin. On va tenter de passer au tour suivant concernant le CHAN 2016 et bien se classer pour les éliminatoires de la CAN.

Est-ce que vous pistez des joueurs binationaux pour qu’ils intègrent la sélection mauritanienne ? 

On continue à suivre les joueurs qui ont déjà été en sélection avec la Mauritanie et on essaye de creuser les pistes des joueurs qui sont d’origine mauritanienne pour essayer de renforcer le groupe et de hausser le niveau de la sélection.

Est-ce que cela concerne des joueurs comme Younousse Sankharé ? 

Je ne sais pas s’il est vraiment d’origine mauritanienne. Il y a un flou le concernant, certains disent que oui et d’autres non. Mais il y a d’autres joueurs et on va essayer d’avancer dans les semaines qui viennent.

Quel est le premier bilan de votre première expérience en Afrique ?

J’ai fait deux stages. Un en janvier dernier avec les locaux pour préparer le CHAN et un autre avec l’équipe A. J’ai pris beaucoup de plaisir, car les joueurs ont un niveau technique intéressant et j’ai vu beaucoup de bonnes choses.

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire