Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Conseil des ministres: Une session extraordinaire pour la Loi de Finances 2012


Economie
Lundi 21 Novembre 2011 - 17:39

Le Conseil des Ministres s'est réuni ce lundi 21 Novembre 2011 en session extraordinaire. Il a examiné et adopté les deux projets de loi suivants relatif à la loi de finances "rectificative" du budget de l'état pour l'année 2011, et a présenté un projet de loi de finances initiale du Budget de l'Etat pour l'année 2012 où l'accent est mis sur le règlement du problème de la sécurité alimentaire.


Conseil des ministres: Une session extraordinaire pour la Loi de Finances 2012
Autres articles
Ce projet de loi de finances pour 2011 s'établit en recettes et en dépenses à la somme de Trois Cent Dix Sept Milliards Cent Soixante Six Millions Trois Cent Cinquante Quatre Mille Neuf Cent Quatre Vingt Ouguiyas (317 166 354 980 UM), contre Deux Cent Soixante Neuf Milliards Cent Cinquante trois Millions Quatre Cent Mille (269 53 400 000) Ouguiyas pour la Loi de Finances Initiale soit une progression de Quarante Huit Milliards Douze Millions Neuf Cents Cinquante Quatre Mille Neuf Cent Quatre Vingt (48 012 954 980) Ouguiyas en valeur absolue et 17.84% en valeur relative.

Ce projet de loi a permis de supporter le programme d'intervention dénommé "Programme National de Solidarité 2011" dont les principaux axes étaient (i) la subvention de produits de première nécessité au profit des plus pauvres, (ii) le développement de l'agriculture et des infrastructures rurales, et (iii) la promotion de l'emploi et des activités génératrices de revenus.

Le projet de Loi de Finances pour 2012

Le projet de loi de finances initiale 2012 s'établit en recettes et en dépenses à la somme de Trois Cent Quarante Six Milliard Deux Cent Quatre Vingt et Un Millions Huit Cent Quatorze Mille Vingt (346 281 814 020 ) Ouguiyas , enregistrant ainsi une augmentation nette de Vingt Neuf Milliards Cent Quinze Millions Quatre cent Cinquante Neuf Mille Quarante (29.115.459.040) Ouguiyas soit 9.18% par rapport à la Loi de finance rectificative 2011.

Par ailleurs, le budget d'investissement inscrit au présent projet de loi de finances se chiffrent à Cent quatre Vingt Dix Milliards Cent Cinquante Huit Millions Cinq Cent Dix Mille (190 158 510 000) Ouguiyas, soit une augmentation de 11,45% (21 769 520 000) Ouguiyas comparativement à la loi de finances rectificative 2011.

Ce projet de loi de finance initiale 2012 est marqué par la mise en place d'un Programme spécial intitulé "Programme d'intervention et d'espoir 2012" (PIE) pour un coût global de 45 milliards d'ouguiyas destiné à réduire les effets négatifs du déficit pluviométrique par l'appui à la sécurité alimentaire, la disponibilisation de l'aliment de bétail et à la réalisation d'infrastructures hydrauliques pastorales partout ou le besoin se fait sentir.

En outre, dans le cadre des efforts visant à améliorer la présentation et la lisibilité du budget, le présent projet de loi de finances initiale a été présenté suivant une nomenclature fonctionnelle des dépenses publiques, en plus de la nomenclature administrative et économique. Cette classification vise ainsi à regrouper l'ensemble des dépenses publiques en fonction des missions essentielles assumées par l'Etat.

Il permet également de poursuivre les efforts engagés par le Gouvernement en vue d'améliorer le rendement du service fiscal ainsi que la transparence et l'efficacité de la dépense publique.
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires