Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Conseil des ministres : Les magouilles terriennes résumées en une phrase du communiqué


Actu Mauritanie
Samedi 20 Septembre 2014 - 21:11

Après un retour sur les 64 derniers communiqués du conseil des ministres du gouvernement mauritanien, aucun contrat de cession de terres, ou de simple contrat avec une structure extérieure, n'a été rendu public sans le nom du co-contractant à l'état. Et une première lourde de sens s'invite dans ce conseil des ministres du 18 septembre 2014.


Au Trarza. Crédit : Mamoudou Lamine Kane
Au Trarza. Crédit : Mamoudou Lamine Kane

Alors, soit l'AMI est l'institution la plus incompétente du public (elle l'est, parmi d'autres, mais là ce serait le pompon), soit on leur a interdit (si elle le sait) de divulguer les noms de ces «certains promoteurs» à qui un projet de décret a définitivement porté cession de terrains «à usage agricole dans les wilayas du Trarza et du Gorgol».

Dans les deux cas, la chose est assez grave, car cet aveu à peine voilé dans le «certains» révèle ce que des pans de la société civile mauritanienne dénoncent ces dernières années : la cession privée, sans concertation avec les populations concernées, des terres de la Vallée, au profit d'investisseurs étrangers, notamment du Golfe arabe.

Mais également comme cela se fait depuis une vingtaine d'années, à des spéculateurs fonciers, commerçants, gradés militaires, et autres hommes d'affaires sans vergogne proche du pouvoir, et qui profitent des crédits liés à l'agriculture pour s'enrichir, et investir ailleurs dans l'immobilier notamment. Au détriment de la sécurité alimentaire de tout un pays, dont 48% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Alors, si la transaction est transparente et limpide, il serait bien pour lever tout doute raisonnable et raisonné, de dire officiellement et clairement qui sont ces «certains promoteurs» à qui ont été distribuées un nombre d'hectares également indéterminés de terres : Est-ce à un des nouveaux oligarques propulsé par Aziz ? Est-ce Aziz lui-même qui a depuis deux ans des intérêts agricoles entre Tchambène et Rosso, dans le Trarza ? Sont-ce des Saoudiens ? Cette cession sert-elle les intérêts nationaux ?

Mamoudou Lamine Kane
Source: Mozaikrim

Noorinfo


              


1.Posté par BA le 21/09/2014 13:57
IL SUFFIT TOUT SIMPLEMENT DE NE PAS EN TENIR COMPTE. FOUTEZ QUICONQUE VIENDRA SUR CES TERRES DEHORS PAR N'IMPORTE QUEL MOYENP

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires