Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Conflit israélo-palestinien : Pour le fils d'Ariel Sharon, «il faut raser Gaza»


International
Mardi 20 Novembre 2012 - 19:14


Photo: Le «Dôme de Fer», système de défense aérienne mobile d'Israël, intercepte une roquette du Hamas, à Ashdod, le 16 novembre 2012. REUTERS/Amir Cohen
Photo: Le «Dôme de Fer», système de défense aérienne mobile d'Israël, intercepte une roquette du Hamas, à Ashdod, le 16 novembre 2012. REUTERS/Amir Cohen
Alors que les combats entre Israël et les différents groupes armés de Gaza semblent perdre en intensité et qu’un cessez-le-feu est évoqué par les deux parties, certains multiplient les déclarations musclées et va-t-en-guerre.

Tal Russo, le commandant de l’IDF dans la zone sud d’Israël promet d’anéantir la puissance de feu des groupes armés, selon Haaretz:

«Nous allons frapper le Hamas et les autres organisations terroristes de Gaza jusqu’à ce que nous ayons détruit l’arsenal de Gaza et que la vie revienne à la normale en Israël. Nous avons dévasté leur arsenal longue portée, mais il reste encore beaucoup de travail.»

Le vice-premier ministre Eli Yishai va plus loin. Il propose de «détruire toutes les infrastructures y compris les routes et l’eau» et explique que le but de l’opération Pilier de Défense est de «renvoyer Gaza au Moyen-Age», selon The Huffington Post.

C’est le fils d’Ariel Sharon, Gilad Sharon qui adopte une des positions les plus extrêmes dans une tribune pour le quotidien israélien Jerusalem Post. Pour lui, Israël ne vas pas assez loin, il faut en finir avec Gaza, «il faut entièrement raser Gaza»:

i[«Le désir de ne pas faire de mal à des civils innocents à Gaza menera à la souffrance des vrais innocents: les habitants du sud d’Israël. Les habitants de Gaza ne sont pas innocents, ils ont élu le Hamas. Les Gazaouis ne sont pas des otages; ils ont choisi librement et doivent en assumer les conséquences [...]

Pourquoi les citoyens de Gaza ont-ils l’immunité?[...] Si les Cubains attaquaient Miami, La Havane n’en subirait-elle pas les conséquences? C’est ce qu’on appelle “la dissuasion” –Si vous me tirez dessus, je vous tirerai dessus. Rien ne justifie que l’“Etat de Gaza” puisse tirer sur nos villes en toute impunité. Nous devons raser des quartiers entiers à Gaza. Raser tout Gaza. Les Américains n’ont pas arrêté avec Hiroshima –les Japonais ne se rendaient pas assez vite, alors ils ont aussi frappé Nagasaki.»]i

Malgré ces positions extrêmes, la guerre à Gaza recueille le soutien des Israéliens. D’après un sondage d’Haaretz, ils sont 84% à soutenir l’opération Pilier de Défense. Ils sont même 90% chez les seuls juifs israéliens. En revanche, seuls 30% des Israéliens sont favorables à une intervention militaire terrestre.

L’opération a également permis un bond des opinions favorables envers Netanyahou et son ministre de la Défense Ehud Barak de 20% par rapport aux jours précédant Pilier de Défense. Ils recueillent maintenant respectivement 55% et 52% d’opinions favorables, ce qui les place en bonne position pour les élections à venir.

Même les partis politiques rivaux de Benjamin Netanyahou, tels que les travaillistes, très critiques du bilan socio-économique du Likoud, soutiennent l’offensive et ont arrêté de faire campagne depuis que les tirs de roquettes ont commencé, rapporte San Francisco Chronicle. Pour les travaillistes, «retrouver à la fois des capacités de dissuasion et la paix pour les habitants du Sud sont des objectifs atteignables.»

Lu sur slate.fr
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire