Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Conflit au Moyen-Orient: Israël tout nu!


Lu sur le web
Dimanche 2 Mars 2014 - 13:00

Après avoir essayé par tous les moyens possibles d’exploiter la guerre en Syrie et attendre des dividendes mirifiques, la clique dirigeante d’Israël vient de s’apercevoir que la résistance de la Syrie, appuyée par ses alliés régionaux, les a totalement mis à nu.


Conflit au Moyen-Orient: Israël tout nu!
Au point où l’inamovible Premier ministre israélien Benyamine Netanyahu, qui se considère dictateur en temps de guerre comme du temps des Romains qu’il abhorre, s’affiche avec ses généraux dans la partie israélienne du Golan syrien occupé pour s’apitoyer hypocritement sur les femmes et les enfants syriens "écrasés sous les bombes" de l’armée syrienne! Difficile de faire mieux que cela dans le genre bouffon… En réalité, les israéliens sont dépités et désormais paniqués: l’armée syrienne est en train de se renforcer malgré trois années de conflit.

Pis, Tel-Aviv a aggravé la situation en allumant un brasier en Europe même et plus précisément en Ukraine pour tenter de faire lâcher l’Ours russe en sachant pertinement que sa riposte sera terrible. Devant tant d’échecs, les israéliens veulent maintenant une guerre ouverte au Sud-Liban et au Golan. C’est le sens des raids israéliens sur une position du Hezbollah. Car c’est grâce à ce mouvement que la guerre en Syrie s’est transformé en une bérézina permanente pour les factions rebelles et leurs sponsors. Depuis deux semaines, les actions militaires de la rébellion viennent directement de l’extérieur. L’Arabie Saoudite finance et arme des armées qu’elle lance sur le Qalamoun et Damas depuis la Jordanie et que l’ensemble du système israélien de guerre électronique et de reconnaissance protège. De commanditaire caché du Printemps arabe (comme il le fut pour le 11 septembre 2001), Tel-Aviv vient de se dévoiler par dépit.

Mais une guerre au Golan ne sera t-elle pas une occasion en or pour Damas et Téhéran? Car à Damas, l’armée rêve depuis toujours d’une confrontation au Golan. C’est d’ailleurs sa raison d’être. De plus, une guerre entre Israël et la Syrie déclencherait par un jeu d’alliances et une escalade nucléaire une troisième guerre mondiale. Cependant la véritable menace pour Israël vient du Hezbollah. Là est le véritable défi. Car non seulement le mouvement de Hassan Nassrallah va riposter mais sa riposte risque d’être surprenante… En voulant un nouvel Sykes-Picot plus avantageux pour Israël, Washington est tombé dans une trappe. Cette trappe est si étendue qu’elle inclut désormais un front planétaire et l’ensemble des joueurs globaux. Les manipulateurs derrière les faiseurs de décisions à Washington auront beau vouloir "diaboliser comme d’usage" leurs ennemis comme ils le firent pour l’Allemagne, la Libye de Gaddafi ou la Syrie, les faits sont là et ils sont cinglants: l’empire se trouve du mauvais côté de l’histoire!

Source:strategika51
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires