Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Conflit Israélo-Palestinien : les Anonymous entrent en guerre


Lu sur le web
Vendredi 16 Novembre 2012 - 17:35

Alors qu'Israël et son armée, Tsahal, semble viser des points stratégiques dans la bande de Gaza, le gouvernement de Benjamin Netanyahu aurait fait savoir, hier, qu'il s'apprêterait à couper Internet dans les "territoires occupés". Une menace qui a fait réagir les Anonymous, qui menacent Israël de représailles numériques, se positionnant comme les défenseurs du peuple palestinien.


Conflit Israélo-Palestinien : les Anonymous entrent en guerre
Tout a commencé par une annonce qui aurait été envoyée par le gouvernement israélien. L'état hébreu y annonce la menace d'une coupure d'Internet dans les territoires occupés de la bande de Gaza, alors que son armée est, actuellement, en plein conflit dans la région.

Un tweet, lancé hier, a alors mis le feu au poudre, annonçant que Tsahal avait le feu vert pour entrer dans les territoires occupés, et que les troupes pourrait même investir Gaza.

C'est alors que les Anonymous entrent en scène, via un communiqué officiel affiché sur cette page. La mouvance se pose alors en défenseur de la population palestinienne, victime, selon le communiqué, de la barbarie et des actes brutaux perpétrés par Israël.

Ils lancent alors un avertissement à l'état hébreu, sur le fait de ne pas couper internet, et souligne que "PERSONNE ne coupe Internet quand nous veillons", tout en donnant un lien vers des instructions, en anglais et arabe, visant à contourner l'éventuelle coupure.

Le message des hacktivistes se conclut en menaçant directement Israël : "cessez et abandonnez la politique de terreur que vous imposez au peuple innocent de Palestine ou vous connaîtrez la colère entière et sans limite des Anonymous".

La missive se conclut en re-soulignant le motif de la sortie de l'ombre du groupe : "nous sommes Anonymous. Nous sommes partout. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Aux oppresseurs du peuple palestinien innocent, il est trop tard pour nous craindre".

Internet, le terrain de jeu des Anonymous, avait également vu récemment (mercredi, ) le communiqué de l'armée israélienne arguant qu'elle recommandait aux autorités du Hamas, du moins au plus gradé, de ne pas sortir la tête dehors durant les prochains jours. Une menace faisant suite, ce jours-là, de l'élimination du chef du Hamas, Ahmed al-Jabari, par une frappe aérienne filmée en vidéo que Tsahal avait alors posté sur Youtube.

Avec l'entrée des Anonymous dans ce domaine complexe, le conflit israélo-palestinien, déjà fortement présent sur la Toile, risque de prendre une autre tournure. L'état hébreu, qui dispose d'une solide réputation internationale en matière de sécurité informatique, se confronterait alors à des experts dans le même domaine. Un ensemble de connaissances qui aurait pu servir à d'autres desseins, qui sait ?

Philippe Meignan
Pour maxisciences.com
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires