Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Conférence de presse réussie


Vu de Mauritanie par MFO
Lundi 22 Décembre 2014 - 23:00

La veille, il y a eu la foire d’empoigne à l’occasion d’une première sortie du Président de la République devant la presse. C’était quand il avait exposé les résultats du sommet du Processus de Nouakchott devant les journalistes.


Conférence de presse réussie
Impossible d’aller au-delà de la première question. La cohorte – pour ne pas dire la meute – couvrit l’espace de mille cacophonies. Chacun cherchant à poser la question qu’il estime la plus intelligente, chacun voulant passer avant les autres, chacun tentant désespérément d’éclipser les autres en occupant le plus d’espace et en faisant le plus de bruits. Cela s’est traduit par le retrait immédiat du Président qui a voulu éviter à ses hôtes ce spectacle désolant. Mais à qui la faute ? bien sûr à ceux qui ont invité cette cohorte et qui la traitent comme s’il s’agissait d’êtres normaux, de journalistes sérieux…
 
Aujourd’hui, la salle est beaucoup plus aérée. Les organes de presse présents existent soit sur la toile, sur les satellites, soit sur le papier… Les journalistes qui les représentent sont plus ou moins responsables et savent à peu près de quoi il ressort. Résultat : une excellente sortie du Président de la République à qui a été donnée l’occasion d’évaluer les deux sommets de Nouakchott, de rendre public les conclusions du G5 du Sahel, et incidemment de répondre à des questions relatives à la situation du pays.
 
En attendant de revenir sur le sommet sahélien, je reviendrai ici sur la réponse du Président Mohamed Ould Abdel Aziz à la question relative aux rapports avec l’Institution de l’Opposition et aux possibilités de dialogue. Pour remarquer d’abord qu’il a délibérément choisi de répondre en Arabe alors que la question était posée en Français. Ce qui dénote du soucis de se faire entendre par la grande majorité des Mauritaniens et surtout par les intéressés.
 
Le Président Ould Abdel Aziz a réitéré sa volonté d’ouvrir un dialogue constructif et sérieux avec l’ensemble des acteurs politiques qui le désirent. Il a expliqué que l’ancien bureau de l’Institution de l’Opposition Démocratique n’a jamais accepté ses invites à le rencontrer, ni d’ailleurs de participer aux cérémonies officielles. Parce qu’il ne reconnaissait rien de tout ce qui nous occupe.
 
Le nouveau bureau a répondu favorablement à la première invitation qui lui a été adressée. Ce fut l’occasion, a-t-il indiqué, de faire le tour d’horizon de la situation nationale comme le préconise la loi. «Nous leur avons exprimé notre entière disponibilité à dialoguer avec toutes les parties, de tout, sans tabou. C’est une attitude de principe que nous adoptons et que nous croyons être la meilleure en vue de faire face aux problèmes de pauvreté, de développement, d’insécurités… à tout ces défis que nous devons relever».
 
L’établissement de cette passerelle prévue par la loi constitutionnelle, ouvre inévitablement de nouvelles perspectives politiques au pays. Il est peut-être l’entrée en matière d’un dialogue qui peut être ouvert autour des questions qui sont restées pendantes tout ce temps. Y compris celles se rapportant aux élections et aux garanties pour leur transparence, ou aux ouvertures politiques possibles, aux propositions en matière de gouvernance, aux solutions alternatives et surtout à l’apaisement des rapports entre les acteurs qui ont continué ces dernières années à s’insulter et à se haïr. Le temps des reconnaissances mutuelles est certainement arrivé. Avec lui, la sérénité dans les échanges et probablement – du moins on l’espère – le renforcement du front intérieur à un moment où la Mauritanie a besoin de l’intelligence, de la compétence, de l’expérience, de l’engagement sincère de tous ses fils.

Mohamed Fall Oumere
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter