Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Conférence de presse de la coordination de l'opposition démocratique (COD):Tawassoul revient dans l'opposition


Actualité
Lundi 6 Juin 2011 - 16:15

Ce lundi 6 juin, la COD a organisé une conférence de presse à 12h30 dans les locaux du parti de la Convergence Nationale pour la démocratie (CDN), de Maître Mahfoudh Ould Bettah, à Tevragh Zeïna. Jemil Mansour, président de Tawassoul y a annoncé son retour dans les rangs de l'opposition.


Jemis Mansour lors de la conférence de presse du COD le 06 juin 2011
Jemis Mansour lors de la conférence de presse du COD le 06 juin 2011
C'est dans une salle comble de journalistes et de militants enthousiastes que Maître Mahfoudh Ould Bettah, président tournant de la COD, débutera la conférence.
«Le retour de Tawassoul parmi l'opposition revêt une importance majeure, si on considère l'engagement total et entier dont ce parti a toujours fait preuve, pour les intérêts vitaux de ce pays.»
dit-il d'emblée. «Ce retour annonce que nous devons maintenir et renforcer notre engagement ensemble, pour sortir la Mauritanie de ce marasme dans lequel le pouvoir actuel l'a plongé.» continue-t-il. À ses côtés les présidents des différents partis du COD acquiescent.

Prenant la parole à sa suite, Jemil Mansour, président du parti Tawassoul, le héros de la conférence fera un bref rappel des critiques manifestées en début d'année dans un document du parti, où il dénonce l'incapacité du pouvoir actuel à prendre en main les la destinée de la Mauritanie.
«Il est vital aujourd'hui de s'atteler à une évaluation de la situation du pays, dans tous ses aspects. Nous l'avons déjà fait en début d'année. Nous dénoncions alors la nature autoritaire du régime en place, son refus du dialogue politique et social, l’engagement du pays dans une guerre aventureuse, le monopole des médias publics par le parti-État et son gouvernement, l’effondrement du pouvoir d’achat des populations, le chômage endémique des jeunes, son échec sur l'unité nationale.» explique-t-il, sous les applaudissements de militants de tous les partis confondus de la COD.

La perspective électorale

«Ce constat appelait une réflexion sur l'action à engager pour lutter efficacement contre cet effritement généralisé du pays. Nous en sommes ainsi arrivés à des dialogues francs et constructifs avec la COD, d'où la présence de Tawassoul ici aujourd'hui.» affirme-t-il.
Dans le jeu des questions-réponses de fin de conférence, interpelé sur la stratégie électoraliste sous-jacente à ce retour dans l'opposition, à quelques mois des élections municipales et législatives, Jemil Mansour soutiendra qu'il «faut lutter pacifiquement aujourd'hui pour entamer des changements drastiques pour cette Mauritanie qui ne voit pas le bout du tunnel. L'union faisant la force, nous espérons contribuer au rassemblement de toutes les forces vives politiques du pays pour mener les changements capitaux pour l'avenir de la Mauritanie. Dans cette perspective, il va de soi que la COD est une force qui peut aider à entamer ces changements, dans le cadre d'abord des prochaines élections d'octobre.»
«Les élections prochaines, de notre point de vue politique, ne doivent être envisagées que dans l'optique de maximiser le gain de notre coopération. Et ce gain c'est l'intérêt supérieur de la Mauritanie.» acquiesce vigoureusement Me Mahfoudh Ould Bettah.

AMP

AMP


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires