Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Conférence de presse de l’UFP : "Aziz cherche à confisquer les élections parlementaires et communales"


Actualité
Jeudi 18 Août 2011 - 13:49

L’Union des Forces du progrès (UFP) a dénoncé hier mercredi, "l’attitude du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et son gouvernement" qui consiste à vouloir organiser des élections "bâclées". "Alors qu’ils avaient suffisamment le temps pour préparer ces élections, ils n’ont rien fait bouger dans ce sens"


Conférence de presse de l’UFP : "Aziz  cherche à confisquer les élections parlementaires et communales"
Autres articles
 
Les députés de l’UFP ont fait savoir  dans une conférence de presse, tenue mercredi à leur siège central qu'il n’est "pas possible d’organiser les législatives, alors que tous les moyens et mécanismes sont absents, et que le président mélange les cartes, ce qui met en doute la transparence des élections dans le pays". L’UFP estime que plusieurs éléments poussent au rejet  de ces élections :

-  Pas de ficher électoral, à la base de toute élection un minimum crédible
- Pas de contrôle indépendant des élections à travers une CENI consensuelle
- Il n’y a pas eu de concertation sur les élections
- Pas d’état civil.

Le Député Moustapha Ould Bedreddine, qui présidait ce point de presse, estime qu'il "faut  un dialogue sur la base d’une plateforme qui comprend la non-répression des manifestations pacifiques,  la neutralité de l’Etat  et l’ouverture des medias publics".

En réponse à une question de Noorinfo  sur les mesures que l’UFP prendrait si le gouvernement  n’acceptait pas les conditions posées, Ould Bedreddine a répondu: "Nous appellerions le peuple à s’opposer au régime de Ould Abdel Aziz qui conduit le pays vers le gouffre. Les élections prochaines n’auront pas de crédibilité si elles sont maintenues. Aziz veut confisquer ces élections comme il l’a fait lors de la présidentielle du 6/6/2009 après son coup d’état militaire".

Au cours de cette conférence de presse, le parti a annoncé des ralliements dont essentiellement celui du maire d’Awjeft, Mokhtar Ould Hmein Amar qui s’est rallié à l’UFP après le soutien de ce parti à sa commune lors de l’épidémie qui a frappé le cheptel dans l'Adrar.

Le député d’Awjeft a indiqué qu’il ne se présentera pas aux élections prochaines et a demandé aux journalistes "d’informer l’opinion sur la misère que vit sa région, frappée par  une sècheresse sans assistance de l’Etat qui s’attaque aux hommes d’affaires ressortissant d’Aoujeft".


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires