Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Concertation des acteurs économiques :Forte mobilisation gouvernementale pour un riz compétitif


Economie
Samedi 21 Novembre 2015 - 10:27

Les travaux des journées de réflexion sur la compétitivité de la filière riz et le développement de la culture du blé ont débuté vendredi à la chambre de commerce, d'industrie et d'agriculture de Mauritanie à Nouakchott.


Concertation des acteurs économiques :Forte mobilisation gouvernementale pour un riz compétitif
Concertation des acteurs économiques :Forte mobilisation gouvernementale pour un riz compétitif
Le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine a présidé la cérémonie d'ouverture de cette rencontre organisée par les ministères du commerce, de l'industrie et du tourisme et de l'agriculture avec la collaboration la Fédération du commerce et de l'industrie.

Ces journées ont pour objet la concertation sur les meilleurs moyens d'améliorer la compétitivité du riz et de rechercher des perspectives pour l'extension des aires de culture du blé et partant de sortir avec une feuille de route dans ce domaine.

Le Premier ministre a invité, dans son discours pour la circonstance, tous les acteurs économiques à oeuvrer pour limiter les coûts de production et promouvoir la concurrence pour relever la capacité de notre production à résister face aux produits importés.

Il a aussi appelé les citoyens à consommer national pour développer l'agriculture et soutenir nos capacités d'emploi et renforcer notre indépendance économique.

M. Yahya Ould Hademine a souligné la volonté du gouvernement, sous l'impulsion du Président de la République à réaliser les facteurs de l'autosuffisance alimentaire dans ces deux filières (riz et blé) à moyen et court termes.

C'est ainsi dit-il, qu'au cours des cinq dernières années, les superficies cultivées ont connu une extension remarquable accompagnée d'une augmentation des investissements. En plus de cela les réformes engagées ont permis d'introduire la filière du blé et d'entamer un programme ambitieux pour étendre sa production.

Le gouvernement, de concert avec l'association des commerçants, a mis de grandes quantités de ce riz sur le marché pour permettre d'en élargir la base de consommation; tout comme il a lancé un programme permettant une évaluation uniformisé de nos produits et levant les obstacles qui entravent leur commercialisation.

M. Mohamed Lemine Ould Sidi Mohamed vice président de la CCIAM avait, quant à lui, dans son mot rappelé que l'agriculture représente en plus du commerce et de l'industrie l'un des plus importants domaines d'activité de la Chambre.

Il a indiqué que le riz est l'un des prinicipaux piliers du régime alimentaire en Mauritanie. C'est pourquoi son importation a affecté jusqu'à récemment la balance des paiements mais, que suite aux efforts encourageant sa production nationale, ses importations ont finalement reculé.

Au cours de ces assises auxquelles prennent part des responsables des départements du commerce, de l'industrie, les walis du Gorgol, du Guidimagha, du Brakna, du Tagant et du Trarza, des techniciens des représentants des agriculteurs, 5 exposés seront présentés portant sur l'amélioration de la rentabilité et de la production du riz, la promotion de la culture du blé et l'amélioration de la qualité du riz, de sa commercialisation.

Le lancement des journées s'est déroulé en présence des ministres de l'intérieur et de la décentralisation; des finances; du commerce, de l'industrie et du tourisme; de l'agriculture; de la ministre secrétaire générale du gouvernement; du wali de Nouakchott Ouest et de la présidente de la communauté urbaine de cette ville.

AMI
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires