Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Communiqué de presse relatif à la tenue d’une rencontre des régulateurs mauritaniens, tunisiens et turcs organisée à Nouakchott les 23 et 24 avril 2014 par l’Autorité de régulation et la Banque mondiale dans le cadre d’un programme de promotion de la


Communiqué
Mardi 29 Avril 2014 - 21:32

Nouakchott, le 24 avril 2014,

Le Président de l’Autorité de Régulation de la Mauritanie (ARE), Monsieur Mohamed Yahya Ould Horma, le Président de l’Instance Nationale des Télécommunications de la Tunisie (INT), Monsieur Pr. Hichem Besbes, le Vice-président de l’Autorité de l’Information, de la Technologie et de la Communication de la Turquie (ICTA), Monsieur Musa Şahin, et le Représentant de la Banque mondiale, Monsieur Michel Rogy, ont ouvert hier, mercredi 23 avril, une rencontre entre experts de la régulation des télécommunications.


Communiqué de presse relatif à la tenue d’une rencontre des régulateurs mauritaniens, tunisiens et turcs organisée à Nouakchott les 23 et 24 avril 2014 par l’Autorité de régulation et la Banque mondiale dans le cadre d’un programme de promotion de la
Cette rencontre d’experts – co-organisée avec l’ARE du 23 au 24 avril – s’inscrit dans le cadre d’un programme de la Banque mondiale visant à promouvoir les échanges d’expériences entre les pays du Sud (South South Knowledge Exchange). Avec la Déclaration de politique pour le secteur des télécommunications adopté en Conseil des Ministres le 31 janvier 2013 et la Loi 2015-025 portant sur les communications électroniques promulguée le 31 juillet 2013, la Mauritanie s’attache à exploiter pleinement le potentiel de croissance et de développement du secteur, notamment avec les réseaux et services du haut débit, et sa contribution à l’économie mauritanienne pour les années à venir. Le programme South South Knowledge Exchange vise précisément à appuyer le développement de compétences et connaissances en matière de définition et de mise en œuvre de telles réformes sectorielles dans le secteur des télécommunications.

Le programme South South Knowledge Exchange avait débuté, en novembre 2013, par un voyage d’étude en Turquie pour les cadres des Ministères en charge des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et des Autorités de Régulation mauritaniens et tunisiens. L’objectif, à travers des ateliers thématiques et des visites terrain, était de se familiariser avec l’approche suivie en Turquie pour promouvoir aussi bien l’investissement qu’un développement concurrentiel du marché haut débit. L’expérience montre en effet que dans le secteur des télécommunications, la dynamique concurrentielle et le volume d’investissements vont généralement de pair, et la Turquie a en ce domaine une approche particulièrement intéressante. Au cours des ateliers thématiques organisés à Nouakchott les 23 et 24 avril 2014, les participants au programme South South Knowledge Exchange ont pu approfondir l’échange d’expériences sur des dimensions clefs des réformes sectorielles, en y associant les acteurs clefs du secteur en Mauritanie. Ces ateliers ont principalement porté sur :

* Le partage d’infrastructures et la réglementation relative à l’occupation de l’espace public ;

* L’attribution des licences 3G/4G et le développement des réseaux 3G/4G ;

* La réglementation relative au nom de domaine et de l’Internet ;

* La régulation ex-post (pratiques anti-concurrentielles). Désireuses de renforcer les relations amicales qu’elles ont nouées en tant qu’institutions de pays fraternels, convaincues que la coopération dans des domaines d’intérêt mutuels par le biais d’un échange d’idées, d’informations, de personnels, de compétences et d’expériences apportera des bénéfices réciproques, les présidents des trois autorités de régulation (ARE, INT et ICTA) ont signé le jeudi 24 avril, des accords de coopération dans le domaine de la régulation des communications électroniques.

``La République Islamique de Mauritanie, consciente de l'importance des télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication pour son avenir, a engagé une deuxième vague de réformes pour poursuivre le développement harmonieux et soutenu du secteur des télécommunications et stimuler une nouvelle vague d’investissements dans les domaines du haut et du très haut débit. Il est en effet largement reconnu et démontré que le développement de l’accès au haut et très haut débit génère des effets significatifs sur l’amélioration de la productivité du travail, de la compétitivité et donc la croissance économique, participant ainsi à la création d’emplois et à l’amélioration du niveau de vie des individus`` a déclaré Monsieur Michel Rogy, Conseiller en Politiques des Technologies de l’Information et de la Communication à la Banque mondiale. Le Président de l’Autorité de Régulation, Monsieur Mohamed Yahya Ould Horma, quant à lui a salué ``le rôle positif que joue la Banque mondiale pour la réussite des opérations de réformes du secteur des télécommunications dans notre pays depuis la fin des années 90…

Nous sommes très satisfaits par la qualité des échanges qui ont eu lieu dans le cadre de ce programme de coopération Sud-Sud et très heureux qu’il se concrétise par la signature d’un accord de coopération entre notre institution (ARE) et ses homologues turque (ICTA) et tunisienne (INT)``.

Contact projet

A Washington: Responsable du projet: M. Michel Rogy ; M. Arthur Foch Pour plus d’informations, visiter le site:
http://www.banquemondiale.org/afrique ou
http://www.banquemondiale.org/pays

Pour Facebook Banque mondiale Région Afrique:https://www.facebook.com/BMAfrique

Pour Facebook Banque mondiale:https://www.facebook.com/Banquemondiale

Pour Twitter Banque mondiale: @Banquemondiale

Pour Twitter Banque mondiale Région Afrique: @BM_Afrique

Communiqué No. 2014/04/AFR
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire