Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Communiqué: La COD condamne les violences à Kaédi


Actualité
Lundi 26 Septembre 2011 - 15:36

La coordination de l'opposition démocratique (COD) réprouve les violences survenues et qui continuent, à Kaédi depuis samedi.


Communiqué: La COD condamne les violences à Kaédi
La ville de Kaédi connaît depuis hier de violents affrontements entre
la police et une partie de la population sortie dans une manifestation
pacifique.

Selon les informations en provenance des lieux, les incidents se sont
déjà soldés par des blessés et des dizaines d’arrestations dans les
rangs des manifestants, l’incendie d’équipements publics et la
destruction de biens. Et comme la tension persiste toujours, il y a
lieu de craindre une aggravation - Qu’à Dieu ne plaise - de la
situation à tout moment. Les causes de ces événements remontent aux
opérations de recensement qui n'ont pas été marquées par la clarté et
la transparence nécessaires pour convaincre les citoyens et les
rassurer sur leur finalité.

Devant la gravité de la situation et l’éventualité qu’elle dégénère en
pire, les partis et acteurs de la COD signataires:

1 -Condamnent fermement la répression des manifestations pacifiques et
demandent au gouvernement de cesser d’employer la violence contre les
citoyens qui descendent dans la rue pour exprimer des revendications
légitimes ;

2 -Condamnent la violence sous toutes ses formes et les destruction
des biens publics et privés et rendent le régime de Mohamed Ould Abdel
Aziz entièrement responsable des conséquences désastreuses de la
détérioration de la situation sécuritaire à Kaédi et dans le reste du
pays qui a connu des affrontements similaires ces derniers jours ou
est, semble-t-il, sur le point de les connaître, suite à la tension
politique, à la détérioration des conditions de vie du citoyen et au
manque de confiance dans les dirigeants actuels;

3 -Appellent le régime à trouver les solutions appropriées aux
problèmes que posent les citoyens dans leurs manifestations, au lieu
de recourir à l’usage du bâton, consacrant ainsi la dictature et
confisquant le droit constitutionnel de manifester pacifiquement.

Nouakchott, le 25 septembre 2011
Les partis et acteurs signataires :

1- AVANT-GARDE
2- CDN
3- HATEM
4- MCD
5- PLEJ
6- RDU
7- RFD
8- TAWASSOUL
9- UNAD
10- UFP
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires