Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Comment sauver Nouakchott de l’apocalypse?


Actu Mauritanie
Lundi 12 Mai 2014 - 10:44

L’apocalypse de Nouakchott est le débordement prévisible des vagues furieuses de l’Océan Atlantique pour le transformer en Atlantide (cité antique engloutie dans les profondeurs de l’Océan). Etant donné que Nouakchott est à 1,5 m au dessous du niveau de la mer.


Comment sauver Nouakchott de l’apocalypse?
Etant donné que le réchauffement de la terre provoque chaque jour le dégel des Océan glaciaux (arctique et antarctique) dans l’Océan Atlantique. Etant donné que le littoral de Nouakchott a été détruit par plus de 40 ans de désensablement pour la construction en béton de la Capitale. Etant donné que la brèche de Chott Boul (cette ancienne embouchure du Fleuve) a été récemment cassée en 1984 et avait failli faire déborder l’océan vers Nouakchott … L’apocalypse de Nouakchott n’est pas une imagination fictive mais une réalité qu’il convient de prévoir à tout moment, car ‘’Gouverner, c’est prévoir’’. Notre futur Président et gouvernement doivent cesser de mimer ‘’la politique de l’Autriche’’ qui, à bout de souffle dans sa poursuite, plante sa tête dans le sable, pour éviter de se voir rattraper par son chasseur. Cette réflexion est donc dédié au futur Président de la Mauritanie , tout comme celle de mon dernier article se rapportant à la réforme de l’Education : Projet de création par les 218 communes d’une armée de 26000 savants âgés de 19 ans en 5 ans au prix d’un pain.

L’Apocalypse de Nouakchott n’est pas une fatalité qu’il faut stoïquement attendre: On peut être à 15 mètres au dessous du niveau de l’Océan et se protéger préventivement du débordement de celui-ci ( cas des pays Bas). La solution à l’apocalypse, porteuse de développement est d’engager la construction de deux digues de 250 km ( au moins) de protections à la côte + 4m compactées et renforcées par la pierre du côté de l’Océan parallèles à littoral à partir de la digue Rive droite de l’OMVS qui est calée à la côte de + 4m par rapport à l’Océan. Ces deux digues parallèles doivent être séparées de 50 m pour constituer ( autre revers de la monnaie) un canal de transport des 6 milliards de m3/an que l’OMVS nous offre par les 8 vannes de notre Digue Rive droite que nous abandonnons, (sans réelle exploitation) à l’Océan (au risque de provoquer l’Apocalypse à Saint Louis par la destruction de la langue de Barbarie) et à l’engraissage des oiseaux migrateurs et phacos ( comme si la Mauritanie s’était endette pour créer le développement des ses animaux déprédateurs des cultures.

La construction de ces deux de protection renforcées à l’Ouest par la pierre et ouverte à l’Est par des ouvrages vannés pour irriguer les 300.000 ha de terres fertiles argileuses ou dunaires créerons plus de 300.000 emplois nouveaux et une production agricole, fourragère 70% mois cher que la concurrence internationale et égale à 10 fois la besoin alimentaire de la Mauritanie , c’est à dire largement suffisante à la sécurité alimentaire de l’Afrique de l’Ouest et les pays du Sahel qui sont victimes ( comme d’ailleurs notre pays de stratégies qui développement leurs sous développement et leur pauvreté. Il importe de noter, à la veille des présidentielles ( à l’heure de la confection des Programmes quinquennaux que plusieurs stratégies actuelles du pays dans les domaines de l’environnement, de l’Agriculture, de l’Education… sont non seulement inadaptées mais apocalyptiques à bien des égards et nécessitent ‘’une poigne de fer du futur Président de la République’’ pour faire plier les bras de nos pseudo-technocraties majoritairement myopes sur les immenses opportunités du développement du pays et zélés dans leurs lacunes.

Source:Elhourriya
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires

Le bain turc de la SNIM

18/08/2016 - Noorinfo