Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Comment le convoi de Kadhafi a été stoppé


Actualité
Mercredi 26 Octobre 2011 - 02:23

Un drone américain puis un Mirage 2000D ont attaqué une colonne sans savoir que Kadhafi était présent.


Vehicule militaire américain détruit en Irak par un Engin Explosif Improvisé
Vehicule militaire américain détruit en Irak par un Engin Explosif Improvisé
A la guerre, les choses sont souvent plus simples qu'on ne le croit et le hasard y a toute sa place. Vingt-quatre heures après les faits, nous pouvons enfin reconstituer le déroulement de l'opération aérienne qui a abouti à la capture et à l'exécution sommaire de Kadhafi. 

La ville de Syrte - dernier bastion kadhafiste avec Bani Walid - était surveillée en permanence par des drones américains. Hier matin, un Predator repère un convoi de plus d'une vingtaine de véhicules qui tentent de quitter la ville. Personne n'est en mesure de savoir qui est à bord, mais il est formellement identifié comme appartenant aux forces pro-Kadhafi. Comme c'est le cas depuis le début des opérations, il devient donc une cible à "neutraliser". Le drone américain l'engage avec des missiles Hellfire. Le convoi est stoppé et les véhicules se regroupent. Le centre de commandement des opérations aériennes décide alors de faire intervenir des avions : une patrouille française, composée d'un Mirage F1CR de reconnaissance et d'un Mirage 2000D d'attaque au sol, est disponible dans le secteur. Elle arrive rapidement sur zone et elle est autorisée à attaquer l'objectif : deux bombes GBU-12 sont tirées par le 2000 D, dont l'une touche le convoi, causant de gros dégâts. 

Personne ne sait alors que Kadhafi se trouve dans le convoi. L'attaque contre les véhicules attire les combattants du CNT présents dans le secteur, notamment la Katiba Tiger, originaire de Misrata. Des combats s'engagent au sol, dont l'issue est désormais connue : Kadhafi est capturé, visiblement blessé, puis exécuté. 

Cette Katiba Tiger est bien connue des Français : ce sont ces hommes que les commandos-marine avaient aidé à débarquer à Tripoli, en aout, lors de la prise de la capitale.


Jean-Dominique Merchet


Mirage F1CR français de de l’Escadron de reconnaissance Belfort en Arabie Saoudite.
Mirage F1CR français de de l’Escadron de reconnaissance Belfort en Arabie Saoudite.

Mirage 2000D des forces françaises en Afghanistan.
Mirage 2000D des forces françaises en Afghanistan.
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires