Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Comment Sarkozy a installé les islamistes en Libye


Lu sur le web
Mardi 30 Juin 2015 - 11:13

"Le renversement de Mouammar Kadhafi par les milices islamistes des Frères Musulmans libyens avec l'aide militaire de l'OTAN, a plongé le pays dans un véritable chaos sécuritaire, extrêmement dangereux pour tous ses voisins.


Comment Sarkozy a installé les islamistes en Libye
Dès la chute du régime de Tripoli un gouvernement dirigé par un membre libyen de la confrérie, Mostapha Abdel Jalil, fut instauré et des milices locales appartenant aux Frères Musulmans commencèrent à contrôler les villes importantes comme Benghazi et les zones d'exploitation d'hydrocarbures, dont la production est achetée par les Etats européens et la Turquie.

Une époque de terreur s'ouvrit, car les groupes islamistes, soutenus par Ankara, financés par le Qatar et tolérés par les gouvernements européens cherchèrent alors à "purifier" la Libye des partisans du dictateur Mouammar Kadhafi, avant d'imposer leur loi et leur vision politique sur le terrain.

Cette situation permit la création d'une enclave islamiste à Bengazi, qui devint la base arrière des Frères Musulmans égyptiens? Le pays passa finalement sous le contrôle politique des militants islamistes, puisque le frère d'Abu Yahya El-Libi - le numéro deux d'al Qaeda après Ayman El-Zawahri- fut nommé président du Conseil législatif libyen, et qu'Abdel Hakim Belhadj, l'ancien chef du Groupe islamique combattant libyen (GICL) fut désigné gouverneur de Tripoli."
 
 Le 20 avril 2011, l'islamiste Mostapha Abdel Jalil fut accueilli par Nicolas Sarkozy à l'Elysée, qui lui déclara publiquement :"Nous allons vous aider. Comme le font les Anglais, il y a des éléments militaires qui se trouvent avec notre représentant diplomatique auprès du CNT (Consiel National de Transition)".

Le chef du Commandement des Opérations Spéciales (COS) , le général Christophe Gomart précisa a postériori à l'auteur du livre "La vérité sur notre guerre en Libye" Jean-Christophe Notin que "l'envoi des forces spéciales a été décidé bien plus tôt, dès le début des opérations, en Conseil de défense restreint, sur proposition de l'Etat Major des Armées" infirmant la version de Sarkozy niant l'implication de nos hommes au sol.
 
 La description des parachutages d'armes aux islamistes est aussi éloquente, page 391 dans le livre de Notin qui fait référence. Des avions de transports qataris acheminaient des cargaisons d'armes jusqu'à Istres, pour ensuite être parachutées en caisses par les unités de transport de l'Armée de l'air Béarn et Anjou. Le tout dans le plus grand secret et envers tout mandal de l'ONU.
 
 Une fois la victoire acquise , Hamza Abufares de la Ligue islamique mondiale wahhabitte et du Conseil européen de la fatwa des Frères Musulmans, sera propulsé ministre des Affaires religieuses, avec la bénédiction de l'Elysée.

Extrait du livre "Histoire secrète des Frères Musulmans" de Chérif Amir, docteur en géopolitique à Paris VIII préfacé par Alain Chouet ( ex DGSE) , paru chez Ellipse en 2015, pages 201 
Noor Info


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires