Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Comme le Qatar, le Maroc, l’Arabie Saoudite, Aziz a-t-il installé le système d’espionnage français commandé par Al-senoussi ?


A.O.S.A
Jeudi 22 Mars 2012 - 11:05


Comme le Qatar, le Maroc, l’Arabie Saoudite, Aziz a-t-il installé le système d’espionnage français commandé par Al-senoussi ?
Avant cette commande d’Al-Senoussi à une entreprise française à l’époque où il était encore tout puissant, on ne connaissait que les systèmes d’espionnage basiques d’attaque interne ou externe de votre ordinateur que n’importe quel hacker peut exécuter ou un espionnage massif via échelon et autres. Là, il s’agit d’une invention accessible aux états qui n’ont pas la puissance de frappe des USA et leurs alliés.
 
Ainsi n’importe quel pays disposant de ce système peut espionner la toile de son pays en ayant accès ciblé à tout ce qui s'y passe, tout ce qui sort des ordis. C’est une arme de guerre numérique. Comment un régime comme le nôtre peut-il s’en passer ? De là sans doute que le net chez nous rame sérieusement… Ici, Ils ont dû appeler le système « Nata », vous saurez pourquoi en lisant ceci :
 
Extrait : « Candy : c'est le nom de code de l'opération organisée depuis la France et consistant à aider le régime de Kadhafi à espionner tous ses citoyens sur Internet. Ici, le pays de Candy, c'est à la fois la Libye et la France, nos grands discours et nos réalités, pas toujours glorieuses. Retour sur cette relation trouble avec un livre d'enquête qui lève le voile sur ces systèmes de surveillance surpuissants.
 
De nos jours, Amesys affirme que ce “produit” a été conçu pour “chasser le pédophile, le terroriste, le narcotrafiquant“. Même si, chez son “client“, l’interlocuteur qui a commandé ce “produit” et qui donnait des ordres aux employés d’Amesys envoyés à Tripoli pour former les espions libyens, était recherché par Interpol, pour “terrorisme (et) crime contre l’humanité“. Abdallah Senoussi avait été condamné par la justice française à la prison à perpétuité pour son implication dans l’attentat du DC-10 de l’UTA (170 morts, dont 54 Français). Il vient d’être interpellé en Mauritanie.

Ironie de l’histoire, l’autre chef des services de renseignement libyens, Moussa Koussa, avait quant à lui fait défection, pour se réfugier au Royaume-Uni grâce à un ancien terroriste proche d’Al Qaeda que Senoussi avait espionné grâce au système Eagle… Son nom figure dans la liste des personnalités de l’opposition qu’OWNI avait retrouvé dans le mode d’emploi d’Eagle.

Signe du sentiment d’impunité qui prévalait alors chez Amesys, l’auteur de ce mode d’emploi avait également partagé, sur Vimeo, un clip vidéo montrant l’un des centres d’interception installés par les Français à Tripoli, et où se trouvait l’un des bureaux de Senoussi…

lire la suite...


 "après pillage systématique de nos articles qu'ils présentent comme ceux de leur rédaction,  merci au pseudo site d'information pointschauds.info d'indiquer les sources "

Comme le Qatar, le Maroc, l’Arabie Saoudite, Aziz a-t-il installé le système d’espionnage français commandé par Al-senoussi ?
chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires