Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Climat des affaires : Où investir en Afrique?


Economie
Mercredi 19 Septembre 2012 - 09:33

L'Afrique du Sud reste la destination la plus attractive pour les investissements étrangers en Afrique, selon une étude de Rand Merchant Bank. Du côté francophone, si le Maroc et la Tunisie sont bien placés, l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale arrivent en queue de classement.


Climat des affaires : Où investir en Afrique?
La banque sud-africaine Rand Merchant Bank (RMB) vient de publier la deuxième édition de « Où investir en Afrique », son rapport annuel sur les économies africaines les plus attractives pour les investisseurs étrangers. L’Afrique du Sud reste de loin le meilleur environnement pour mener des affaires, mais son avance sur l’Égypte et le Nigeria s’amenuise. En cause notamment, la faiblesse de sa croissance. En outre, cette année, RMB a inclu les pays d’Afrique du Nord dans son classement pour la première fois et souligne plus particulièrement les performances de la Tunisie (5è) et du Maroc (6) : « Malgré le printemps arabe, ces pays continuent de présenter des marchés attractifs ».

L'étude RMB

Le classement réalisé par RMB tente de rendre un avis sur la façon dont le climat des affaires a évolué, la plupart du temps à la hausse, mais aussi parfois à la baisse. Les résultats sont basés sur la taille du marché mesurée en parité de pouvoir d’achat ainsi que sur sa croissance économique.

Un indicateur composite prend en compte la liberté économique, la corruption, l’efficacité et l’attractivité du régime des affaires et quelques secteurs clés sont plus particulièrement analysés comme, par exemple, la banque-finance, les infrastructures, les ressources naturelles et la consommation.
Le Rwanda (14), le Ghana (4) et la Zambie (13) ont particulièrement progressé dans le classement, une évolution sous tendue par de nombreuses réformes et une croissance accélérée. Quant à la Communauté d’Afrique de l’Est, elle rassemble quatre pays qui, pris collectivement, sont à la fois grands et de plus en plus attractifs : le Kenya (9), la Tanzanie (10), l’Ouganda (16) et, à nouveau, le Rwanda.

Afrique francophone à la peine

Les économies d’Afrique francophone occidentale et centrale figurent en queue de classement malgré la stabilisation de la Côte d’Ivoire (19). Quelques pays ont même vu leur classement partir à la baisse, notamment le Bénin (30), la Guinée (26) et le Gabon (29). Dans ces pays, la Banque mondiale et l’ONG Transparency International ont aussi relevé un accroissement de la bureaucratie et de la corruption.

Finalement, le rapport cherche à savoir si l’Afrique reste une destination souhaitable pour les investissements et se demande si la croissance des dernières années n’était pas conjoncturelle, causée par le « supercycle » des matières premières et non par des facteurs structurels. Et la banque de conclure : « L’Afrique va devoir accélérer ses progrès si elle veut concurrencer les autres marchés émergents à croissance rapide ».

Les dix premiers :

1. Afrique du Sud
2. Égypte
3. Kenya
4. Ghana
5. Tunisie
6. Maroc
7. Libye
8. Éthiopie
9. Kenya
10. Tanzanie

Lu sur JA
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires