Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Clap de fin, les Mourabitoune éliminés


Sport
Lundi 4 Août 2014 - 10:13

Grâce à son second succès, dimanche 3 août, au Stade olympique, sur les Mourabitoune sur la plus petite des marques 1 à 0, après le 2 à 0 à l’aller, les Ougandais se qualifient en poule et éliminent du coup les protégés de Neveu. Cette fois-ci c’est le clap de fin. Condamnés à inscrire trois buts sans en encaisser un pour se hisser dans les poules, les Mourabitoune ont été éliminés devant leur public.


Clap de fin, les Mourabitoune éliminés
Entrée en seconde période, Robert Ssentongo (90+ 3 ), a douché les ardeurs des Mourabitoune en inscrivant le but victorieux alors que la partie s’acheminait vers un nul blanc. Les Mourabitoune à court physiquement, désorganisés n’ont jamais pu prendre l’ascendant sur des Cranes bien regroupés en dépit d'un secteur offensif en carton à faire pâlir d'envie n'importe quel sélectionneur, avec des buteurs Ismaël Diakité, Khalil Moulaye Ahmed et Dominique DaSilva. Mais il ne suffit pas d'individualités pour faire une équipe. Il aura manqué un souffle, une envie aux protégés de Neveu, qui subit un lourd échec personnel, après deux tours de qualifications pourtant excellents mais face à de modestes formations (Ile Maurice et la Guinée Equatoriale éliminée sur tapis vert).

Échaudés par la déconvenue subie lors de la manche aller (2 à 0),les Mourabitoune n’ont pas véritablement pu entrer dans le sujet. Les stars de la formation (Adama Ba, Diakité, DaSilva, Bessam ) ont manqué de tranchant et de punch pour faire la différence. Même si durant certaine séquence de jeu, les Mourabitoune affichaient un peu plus de mordant, avec notamment un Diakité incisif. Mais à force de buter sur le bloc défensif des Cranes les coéquipiers de Oumar N’Diaye, sans doute le seul joueur mauritanien sortant du lot, se montreront chiches en mouvements construits et devenaient nerveux. Et l’irréparable se produira à la 79mn.

Cinq minutes après son entrée, Karamokho Moussa Traoré, sur qui le public comptait pour faire trembler les filets ougandais, sera expulsé par l’arbitre algérien Mehdi Abid Charef, suite à un coup de poing infligé à un ougandais. Fébriles, les Mourabitoune venaient ainsi d’encaisser le premier coup de semonce. C’est un coup dur pour les Mauritaniens qui, en dépit du retard des deux buts espéraient que leur formation allait se surpasser. C’est donc la déception totale au stade olympique, dans les rues de Nouakchott et partout dans le pays. Les Supporters, à commencer par Thiarthioura, sont déçus par la fin de l’aventure et de la campagne africaine des Mourabitoune. Une partie du public mauritanien a étalé au grand jour et ce, pour la seconde fois sa face hideuse.

Certains supporters ont indigné tout le monde en balançant des bouteilles sur le banc ougandais durant et après la partie. Des comportements réprehensibles qui pourraient couter cher à la Mauritanie d’autant que des sanctions pécunières et la suspension du stade olympique pourraient être prononcées par la CAF. Malheureusement, la violence se généralise à un rythme soutenu dans les stades mauritaniens.Rien n’a été entrepris pour juguler un phénomène qui pourrait prendre de l’ampleur dans les années à venir.

Source:Lecalame
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire