Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Chine : bientôt la fin des droits sur les exportations de terres rares


Economie
Vendredi 1 Mai 2015 - 10:00

Une mesure qui devrait stimuler les expéditions de minéraux essentiels pour le secteur de la technologie


Un tas de terres rares au Port de Lianyungang, dans la province du Jiangsu, prêtes à être exportées vers le Japon. [Photo / IC]
Un tas de terres rares au Port de Lianyungang, dans la province du Jiangsu, prêtes à être exportées vers le Japon. [Photo / IC]

Les droits d'exportation sur les terres rares seront éliminés le 1er mai, a déclaré le ministère des Finances dans un communiqué le 24 avril, un mouvement qui selon les analystes pourrait stimuler les exportations chinoises de la ressource limitée.

Les terres rares - un groupe de minéraux cruciales pour les industries de la technologie et de la défense ainsi que le tungstène et le molybdène - seront exemptées de droits de douane, et les produits en aluminium forgé pourront également profiter d'un taux zéro, selon le communiqué..

Selon Du shuaibing, analyste chez Baichuan information, un cabinet de conseil en ressources naturelles, le mouvement permettra de réduire les prix des terres rares de 20 à 25%.

« Les volumes d'exportation de terres rares devraient augmenter considérablement, ce qui aidera les producteurs à digérer les stocks », a dit Du.

Cette mesure aura également un impact sur les prix internationaux de terres rares, parce que les exportations à prix bas en provenance de Chine auront une incidence sur les ventes de terres produites dans d'autres pays et régions.

Les métaux sont utilisés dans des produits aussi variés que les iPhones et les éoliennes.

En 2014, les exportations de terres rares ont atteint 28 000 tonnes métriques, en hausse de 27,3% en glissement annuel. Le prix moyen à l'exportation a été de 83.000 yuans (environ 12 300 euros) par tonne métrique, en baisse de 47,8%.

Toutefois, Du a confié que les impôts sur les ressources et l'environnement, qui ont causé des coûts de production et donc une hausse des prix, sont encore la principale préoccupation dans le marché.

Il est également crucial de punir lourdement l'exploitation minière illégale et la contrebande, des facteurs qui conduisent à une offre excédentaire, selon Du..

Les six grands groupes chinois de production de terres rares, qui dominent les exportations, sont attendus pour compléter la plupart des travaux nécessaires à l'intégration des petites mines et des fonderies d'ici la fin de 2015.

La Chine est le plus grand producteur et exportateur mondial de minéraux. L'industrie est cependant en proie à des problèmes, y compris l'exploitation minière illégale, la contrebande et un manque de compétitivité due à la recherche et le développement faibles.

Le pays a augmenté ses tarifs et imposé des quotas de production strictes en 2010 dans le but non seulement de protéger ses ressources limitées, mais aussi de réduire l'impact environnemental de l'extraction. Les importateurs au Japon, en Europe et aux États-Unis ont plaint que la mesure avait violé les règles commerciales.

Les actions de producteurs de terres rares ont bondi jeudi dernier après l'annonce. Mais d'après Du, les participants à l'industrie auront une vue plus mesurée des changements de politique.

Des mouvements clés pour l'industrie

Avant 2003: les exportations sont encouragées avec des promotions.

2003 - 06: les exportations sont limitées, avec des remises supprimées.

2006-14: les plafonds sur les exportations sont élevés, les tarifs d'exportation s'élève chaque année.

1 janvier 2015: le plan de mise en oeuvre de tarifs appliqué.

 



( Source: le Quotidien du Peuple en ligne )
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires