Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Chine : 100 tonnes de poissons morts retrouvées dans une rivière


Lu sur le web
Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:13

Environ cent tonnes de poissons morts ont été retrouvées dans un segment d'une quarantaine de kilomètres de la rivière Fu, dans la province chinoise du Hubei, à la suite d'un déversement chimique dans le cours d'eau


Cent tonnes de poissons morts ont été collectées dans une rivière polluée de la province du Hubei, en Chine. | AP
Cent tonnes de poissons morts ont été collectées dans une rivière polluée de la province du Hubei, en Chine. | AP
Une enquête a été ouverte après que des concentrations d'ammoniaque "bien supérieures aux normes en vigueur" ont été relevées à la sortie d'une conduite provenant d'une usine locale de chimie, selon l'agence Chine Nouvelle.
Un responsable chargé de l'environnement a confirmé le désastre écologique survenu lundi, en précisant que les opérations de ramassage des poissons morts étaient bien avancées.
 
40 % DES RIVIÈRES SONT GRAVEMENT POLLUÉES
 
La vaste majorité des rivières sont polluées en Chine, où le respect de l'environnement est encore souvent sacrifié sur l'autel de la croissance économique. Les preuves de la pollution des rivières ne manquent pas depuis quelques années. L'an dernier, le gouvernement dressait ainsi un bilan effrayant de la situation : 40 % des rivières sont gravement polluées et 20 % le sont à un niveau tel que leur eau a été jugée trop toxique pour permettre le moindre contact.
 
"La détérioration de la qualité de l'eau menace la sécurité et la santé des personnes et limite le développement économique et social", déplorait ainsi le vice-ministre des ressources en eau Hu Siyi. Des propos d'autant plus forts que le gouvernement chinois est connu pour minorer les problèmes environnementaux auxquels il est confronté.
 
D'où vient cette pollution ? Une partie de l'explication réside dans le nombre d'usines pétrochimiques construites à proximité des rivières - environ 20 000, dont 10 000 le long du fleuve Yangtsé et 4 000 près de la rivière jaune - qui déversent régulièrement leurs rejets toxiques dans l'eau, au grand dam de la population et souvent à la barbe des autorités.
 
L'an dernier, le ministère de la supervision parlait ainsi de 1 700 accidents chimiques conduisant à une pollution de l'eau chaque année. Le coût total en termes de vies humaines s'élèverait à 60 000 décès prématurés chaque année, parmi les 750 000 liés à la pollution en Chine, selon la banque mondiale.

Source : AFP
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires