Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Cheikh Saad Bouh Kamara: «Afrique: Espérance», un essai afro-optimiste


Culture
Jeudi 29 Décembre 2011 - 13:56

Le sociologue Cheikh Saad Bouh Kamara a dédicacé hier mercredi à la librairie Harmattan, son essai sur les voies et moyens potentiellement à la disposition de l'Afrique pour sortir de l'afro-pessimisme ambiant; remettant en exergue les richesses humaines et économiques du continent.


Cheikh Saad Bouh Kamara: «Afrique: Espérance», un essai afro-optimiste
La librairie de la maison d'édition l’Harmattan en Mauritanie, a abrité hier la séance de dédicace de l’essai «Afrique: Espérance» du sociologue Cheikh Saad Bouh Kamara. L’ouvrage synthétise plus de 30 ans de recherche et de promotion de la sociologie en Afrique, en mettant l’accent sur les réussites et les potentialités du continent en matière d’éducation, d’économie, d’activités féminines, du dynamisme de la société civile, du rôle catalyseur des médias, des fonctions positives de la diaspora, de l’émergence des TIC, du succès des Sociétés civiles africaines et de la coopération internationale.

Ce livre se fonde sur trois axes, dont les droits de l’homme, la Démocratie et le Développement Durable. Pour lui, les droits humains sont «les céréales de la vie», une occasion pour lui de noter par ailleurs «le déficit démocratique» en Mauritanie.

«J'ai voulu donner une image positive de l’Afrique pour attirer le regard des lecteurs, tout en espérant que d’autres feront plus et mieux que moi pour l'avenir de ce continent» explique-t-il à l'auditoire.

Le sociologue fustige aussi les tracasseries de l’édition. «C'est difficile, une véritable jungle, car une fois qu’on écrit un livre on n’est pas sur d’être édité. Il faut être patient en attendant que la chance vous sourit» développe-t-il. Pour un militant des droits de l’homme présent à la cérémonie de dédicace, ce livre est une note qui introduit «l’espoir dans un contexte de crise international»; un prétexte pour lui de montrer aux intellectuels mauritaniens qu’il est possible d’écrire et de se faire publier localement.

Sektou Mint Mohamed Vall, une passionnée de livres, pointe l'optimisme «bienvenu répandu dans cet essai», notamment les initiatives d'intégration régionale réussies, facteurs de développement, qui sont les «moyens d'espoirs que Cheikh Saad Bouh nous fait entendre» conclut le doyenAbdallahi Ould Bellil.

Awa Seydou Traoré

Mamoudou Kane


              


1.Posté par diagana hamallah le 02/01/2012 23:48
tres content mon ancien de l'universite de Nktt (2008-2009)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires