Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Chameau de Troie : l’état mauritanien complice de la colonisation wahhabite en Mauritanie…


A.O.S.A
Dimanche 3 Juillet 2016 - 03:04


C’est passé inaperçu pourtant cela mérite débat car il s’agit du cœur de l’identité nationale et le socle de son unité. L’ex Colonel Beibacar dans sa dernière sortie rappelle que lors de la naissance officielle de l’état mauritanien, non pas en 1960 date de l’indépendance, mais en 1958, il fut question de trouver un nom à l’état fruit de la pacification.

 

« La proclamation de la République, à Aleg le 28 novembre 1958,  fut le  résultat d’un engagement consensuel, solennel et sincère entre toutes les communautés, après des débats houleux mais francs et fraternels dans une ambiance bon enfant, dominée par l’émergence du problème identitaire. Les noirs, minoritaires, voulaient lui donner le nom de la République africaine de Mauritanie pour marquer leur différence, les maures, majoritaires, celui de la République arabe de Mauritanie pour imposer leur hégémonie. 

 

 

 

C’est le président de cette assemblée constituante, le métis Sidel Moktar Ould Yahya Ndiaye, qui, grâce à son sens élevé du devoir national et surtout à son souci de préserver coûte que coûte l’unité nationale, pilier principal de cette nouvelle République, qui avait proposé de la nommer République Islamique de Mauritanie, l’islam étant le ciment de notre unité. Sa proposition avait été votée à l’unanimité par tous les députés dans un contexte pluraliste. » 

 

 

 

 

------------------------------------------------

 

Ainsi, plus que tout, c’est l’islam ancestral de chez nous, toutes communautés confondues,  qui est censé souder l’unité nationale. Aussi, tout islam arrivage des temps modernes qui n’a pas été filtré par l’histoire des cultures locales au fil des siècles est naturellement éloigné de notre islam.

 


Taya avait fermé l’institut des sciences islamiques saoudien obédience wahhabite. Depuis 2005, après la chute de Taya, la détente a été amorcée. 11 ans plus tard, voilà qu’au conseil des ministres, le pouvoir octroie un terrain à l’institut des sciences islamiques arabes saoudien. Que signifie ce tunnel ? L’aumône saoudienne, quelle que soit sa conséquence, autorise-t-elle le pouvoir à soutenir ce chameau de Troie sachant la force financière qui agite la chose ? N’est-ce pas une infiltration sournoise contre notre islam ancestral que de laisser les saoudiens, avec le soutien de l’état, reprendre la colonisation de l’islam mauritanien ?

 

 

Quand une puissance étrangère veut créer une base militaire même pour nous aider à défendre nos frontières, tout le monde crie au scandale mais quand on laisse une puissance étrangère installer une base de son idéologie islamique pour dominer à terme la nôtre, tout le monde trouve cela normal.

 

 

Voilà où mène la politique de la mendicité et du complexe arabique : tout est permis sans débat comme si nous étions les indigènes des saoudiens.

 

 

 


L’histoire de la Mauritanie semble être celle de la perpétuelle colonisation. Cette terre métisse est celle de toutes les invasions de tous les restes d’empires, noirs, arabes, occidentaux. A peine indépendante, en 1978, des militaires prennent le contrôle des civils en dignes puissances néo-coloniales. La Mauritanie n’arrive toujours pas à s’en relever. Maintenant, le régime militaire civilisé semble vouloir nous livrer sans débat à une puissance étrangère dont la folie des grandeurs, si ce n’est la peur de disparaître, la pousse à bien des excès prenant souvent l’islam en otage d’un programme politique conquérant au seul bénéfice d’une monarchie que ce soit ou non au détriment du reste des musulmans dont certains subissent de plein fouet des guerres par procuration sous couvert de terrorisme.


lire la suite...

chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires