Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Cette femme maire du Nord-Mali qui lance un SOS à Barack Obama


Lu sur le web
Lundi 31 Décembre 2012 - 13:55

«Comment le gouvernement des États-Unis réagirait-il si une partie considérable de son territoire était occupée par des terroristes et des trafiquants de drogue qui violent les femmes et les forcent à se marier?» C’est l’une des questions, volontairement provocante, que pose Oumou Sall Seck dans une tribune signée au New York Times le 28 décembre. Cette femme politique, ancienne maire de la petite ville de Goundam dans le Nord-Mali, lance un appel aux autorités américaines pour qu’elles aident le pays sahélien à sortir de la crise.


Oumou Sall Seck    © journaldumali.com
Oumou Sall Seck © journaldumali.com
Dans sa tribune, intitulée «Sauvez le Mali avant qu’il ne soit trop tard», elle tente ainsi de sensibiliser les Américains à une cause qui, somme toute, reste assez peu connue outre atlantique. Pour ce faire, elle explique comment elle a dû quitter le nord du Mali pour fuir le contrôle des djihadistes.

«En 2004, je suis devenue la première femme à être élue maire d'une ville dans le nord du Mali (…) J'ai pourtant été obligée de fuir cette ville tôt en 2012 lorsque les djihadistes et les séparatistes en ont pris le contrôle. Goundam, comme d'autres villes du Nord, a sombré dans le chaos total: il n'y a plus de gouvernement, pas d'écoles, pas de bibliothèques, pas d'électricité et pas de liberté pour les citoyens» explique-t-elle.

Pour bien faire comprendre les enjeux actuels de la crise malienne, Oumou Sall Seck n’hésite pas à remonter dans le temps, et à raconter comment se déroulait la vie avant la prise de contrôle du nord par les groupes armés, en avril 2012.

Si, selon elle, il n’était «pas facile» d’être une femme maire «dans cette région ultraconservatrice», les choses allaient plutôt bien avant la crise. «Même si l'économie était lente à décoller, on progressait. Maintenant tout est en ruine» accuse-t-elle.

D’où son appel lancé directement à Barack Obama, à la communauté internationale, à l’Union Européenne et à la Cédéao (Communauté Economique de Etats d’Afrique de l’Ouest) pour «récupérer immédiatement le nord du Mali aux extrémistes violents».

Et pour tenter de convaincre un peu plus le lecteur, Oumou Sall Seck exprime l’idée selon laquelle «le président Obama ne doit pas laisser le nord du Mali devenir un foyer de terroristes et de trafiquants de drogue qui sont un danger pour le monde entier».

Lu sur slateafrique.com
Mamoudou Kane


              


1.Posté par torda le 31/12/2012 13:53
Mme ,

Pourquoi pendant les 10 ans que vous avez été maire et pendant lesquelles les terroriste et les narco trafiquants passait sous votre nez à Goundam, mettant en danger les communautés qui n'habitaient en villes à l'époque, surtout les brousses étaient exposées, ça ne concernaient pas les villes, beaucoup pensaient c'était une manière de se défaire de ces "peaux rouges" nous ferons appel aux grandes puissances pour les nettoyer. On récolte toujours ce qu'on a semer. Pendant ce temps la Mauritanie qui faisait des incursions au Nord Mali pour combattre les terroristes a été traité de tou les mot.
Pour se defaire de ces islamistes ce n'est que les vrais maliens , azawadiens, nordistes qui peuvent le faire. En remettant les choses à leurs places et en reconnaissant les crimes horribles du passé qui ont ouvert la porte à l'impunité et le désordre. Est ce que vous vous êtes insurgés contre l'armée malienne pendant son "Kokadjé" au nord : à Léré, Tombouctou, Gao, Niafounké, ....j'en passe des milliers d'innocents tués et pourtant Mme le maire n'en a jamais parlé et cela l'avez vous dit à Barack Obama? Mais il le sait sans vous, mme la représentante des populations....
Comme on dit à vouloir allumé le feu, il peut vous bruler, nous connaissant les génocides ça ne se termine jamais comme il sont programmés nul part au monde...heureusement....Bonne année à tous...




Ce sont les enfants de l'Azawad, du Nord Mali qui

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires