Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ces bachelières qui ont dépassé le 20 sur 20


Lu sur le web
Mardi 7 Juillet 2015 - 15:41

En 2014, le ministère de l'Éducation nationale comptabilisait 240 élèves ayant obtenu la note de 20 ou plus de moyenne au baccalauréat. C'est bien plus qu'en 2013, avec 172 sans-faute.


Ces bachelières qui ont dépassé le 20 sur 20
Parmi ces jeunes talents, de nombreuses filles. Retour sur le parcours de cinq de ces élèves brillantes.

Myriam Bourhail : 21,03
Il y a un an, la jeune femme était officiellement reconnue meilleure bachelière de France 2014 par le ministère de l'Éducation nationale, avec 21,03 de moyenne au bac, en série scientifique. La plus mauvaise note de cette ancienne élève du lycée européen de Villers-Cotterêts (Aisne) était un 15 en sport.

Grâce aux options et aux 20/20 obtenus dans presque toutes les matières, elle avait réussi l'exploit de faire mieux que le sans-faute. Cette Française d'origine marocaine, fille d'un ouvrier et d'une mère au foyer, s'était vu consacrer de nombreux articles.

Elle se disait alors « agréablement surprise » et « heureuse d’être un des exemples qui prouvent à notre République que la diversité est une richesse ». Elle expliquait au Figaro qu'elle s'était inscrite à la faculté de médecine, en vue de devenir chirurgienne, tout en envisageant une éventuelle carrière politique.

Un an plus tard, elle est en première année de médecine à Reims, année qu'elle vient de valider. « Nous avons été 201 à être pris sur quelque 700, et je suis arrivée 143e », précise-t-elle au téléphone. Souhaite-t-elle toujours se diriger vers la chirugie ?

« Après avoir vu l'ensemble des cours, d'autres domaines m'intéressent, comme la pédiatrie ou l'obstétrique », dit-elle, commentant sobrement son parcours d'excellence : « Ça fait toujours plaisir de voir que le travail paye. Chez moi, nous sommes six enfants et les autres ont aussi bien réussi leur concours. Nous faisons tous la fierté de nos parents. »
 
Salima Mostefa-Kara : 21,21
 
 Avec une moyenne de 21,21 à son bac scientifique, cette ancienne lycéenne scolarisée à Évreux (Eure) battait tous les records de l'année 2013. À l'époque, elle déclarait vouloir étudier à Sciences Po afin de travailler dans les relations internationales, tout en continuant à étudier les maths à la Sorbonne.

Pari réussi, puisque la jeune femme figure sur la liste de 2013 des admis en double cursus à la prestigieuse école d'études politiques. « C'était juste magique, la première fois que je me suis assise dans l’amphi Boutmy (à Sciences Po, NDLR) et que, en écoutant un cours de microéconomie, je me suis dit : "C’est légitime, j’y ai ma place" », expliquait-elle, l'été dernier, dans la presse locale.

Pour la suite, elle ne se ferme pas de portes : « À la fin de la terminale, je disais vouloir me consacrer aux relations internationales. Un an plus tard, c’est un domaine qui m’intéresse toujours, mais je me laisse le temps de me spécialiser. »

Océane Évrard, 20,71 au bac et un titre sexiste...
Ancienne élève d'un lycée de Calais, Océane Évrard a obtenu en 2012 son bac S (encore un !) avec une moyenne de 20,71. Elle désirait déjà (elle aussi) intégrer Sciences Po.

Dans un article du journal de son établissement (malheureusement titré « 20,71 sur 20 pour la belle Océane »...), elle racontait vouloir s'inscrire dans une prépa HEC en attendant les résultats d'admission de l'Institut d'études politiques.

Trois ans plus tard, à 21 ans, jointe par téléphone, elle nous explique sa dernière semaine mouvementée. Rentrée mardi de sa troisième année à l'étranger (obligatoire pour les étudiants de Sciences Po), à Philadelphie, elle a enchaîné sur les oraux de sélection pour la formation Sciences Po - HEC.

Elle vient d'apprendre qu'elle a été reçue pour ce très sélectif double cursus avec l'école de commerce, cursus qui se déroulera en deux ans. « Je suis très contente, je ne m'attendais pas à être prise », commente-t-elle. Pour l'avenir, elle se voit travailler dans le « business » sans avoir encore d'idée précise.
 
Élodie Boissard : 20,68
Cette Nîmoise avait obtenu, en 2011, un bac scientifique avec une moyenne de 20,68, à 17 ans seulement. Elle avait alors elle aussi été présentée comme la meilleure bachelière de France de cette année-là.

La presse locale indiquait alors qu'elle se préparait à rejoindre le lycée Henri-IV, l'un des plus réputés de France, pour intégrer une classe préparatoire. Aujourd'hui, sa page Facebook stipule qu'elle a étudié la philosophie à la Sorbonne après avoir été à Henri-IV, et qu'elle fréquente désormais les bancs de l'École normale supérieure, toujours en philo.

Marine Inglebert, 20,31 de moyenne au bac.
Âgée aussi de 17 ans l'année où elle a obtenu son bac, en 2010, cette Lilloise a décroché son diplôme avec une moyenne de 20,31 sur 20, toujours en filière scientifique. Interviewée par La Voix du Nord, elle disait vouloir rejoindre une classe prépa avant de tenter sa chance aux concours d'entrée aux écoles vétérinaires.

Pari tenu pour la jeune femme : son nom figure bien sur la liste « par ordre de mérite » des candidats admis, en 2012, en première année des formations de vétérinaire, filière biologie, chimie, physique et sciences de la Terre. Elle y occupe une place de choix dans le classement : elle est 8e sur les 376 étudiants reçus !

Autre nom qui mérite d'être mentionné pour 2010 : celui de Déesse Dji'Ala, une jeune Camerounaise, qui, si elle n'avait pas dépassé le 20 sur 20, avait été, à 14 ans seulement, la plus jeune bachelière de l'année. Elle avait obtenu 11,47 de moyenne en filière S.
 
Autant de jeunes femmes « modèles » destinées à de brillantes carrières dans les sciences, la politique, la recherche ou le business. Loin du temps où l'on enseignait aux filles à devenir, avant toute chose, de bonnes épouses.

 madame.lefigaro.fr
 
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires