Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Célébration du 12-12 : Les nostalgiques de Taya dans les rues


Actu Mauritanie
Samedi 19 Décembre 2015 - 18:12

Vingt et une années, c’est le temps qu’a duré le règne de Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya, arrivé au pouvoir un certain 12-12-1984 et renversé le 3 août 2005. Deux générations au moins sont nées et ont grandi sous ce long règne qualifié de despotique par les uns, de sanguinaire par d’autres, de fastueux et d’opulent par des nostalgiques.


L'ancien Président Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya (L'ex Première dame en second plan)
L'ancien Président Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya (L'ex Première dame en second plan)
En fêtant le 12-12-2015 l’avènement du « Père », les jeunes qui se décrivent comme la « Génération Ould Taya » infligent un véritable désaveu au pouvoir de Mohamed Abdel Aziz, marqué selon eux par la cupidité, le monopole absolu du bonheur, la pauvreté extrême, le chômage, l’exaspération des tensions sociales et ethniques, la gabegie et la corruption effrénée à l’échelle réduite d’une famille et d’une fratrie.
 
Une longue marche a été ainsi organisée samedi dernier, à coups de défilés motorisés et de klaxons, mais aussi de slogans scandés au nom de « Maaouiya », sur les principales avenues de Nouakchott.

Parmi ces slogans, « La faim et l’insécurité inconnus sous ton ère sont devenues notre quotidien ».
Fait exceptionnel : la marche na pas été dispersée par les forces de l’ordre. Mieux, des voitures de police ont escorté le défilé. Comble de l’ironie, les jeunes organisateurs de la manifestation qui chantent un homme aujourd’hui honni par le pouvoir, sont dans leur écrasante majorité issus de la haute bourgeoisie.
 
Certains sont fils d’anciens ministres, d’anciens diplomates, dignitaires, gros hommes d’affaires, officiers supérieurs…Un commissaire de police en activité, habillé en civil, a été même aperçu au milieu du défilé motorisé. Etait-il là dans le cadre de ses fonctions, ou comme nostalgique lui aussi de l’ère Taya ?
 
Interrogé sur le sens de cette manifestation, un jeune a déclaré que cette commémoration de l’arrivée de Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya, le 12-12, est l’expression nostalgique de son ère et leur fierté d’avoir connu ces fastes années.
 
Il est aussi, selon lui, un message choc qu’ils ont voulu adresser au pouvoir de Mohamed Abdel Aziz pour décrier sa gestion calamiteuse et népotique du pays, et un message d’amour adressé à Ould Taya dans son exil pour lui dire que les jeunes nés sous sa présidence à la tête du pays ne l’ont pas oublié. Ils réclament son retour et l’assurent de leur protection.
 
Faut-il dire que depuis sa chute en 2005, c’est la première fois que l’ancien président soit consacré dans les rues de Nouakchott. L’homme, qui détient le record de longévité au pouvoir avec près d’un quart de siècle à la présidence, réside dorénavant au Qatar.
 
Il restera certainement pour longtemps encore, si ce n’est pour toujours, au centre des intérêts des Mauritaniens. Adulés par certains qui ont vu en lui, un éclaireur et un excellent gestionnaire, il reste la cible privilégiée d’autres qui voient en sa personne le pire des dirigeants que le pays ait connu. Ne serait-ce que pour ces deux perceptions, Ould Taya fera encore longtemps l’actualité chez lui.
 
MOMS
lauthentic.info
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires