Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ce soir, ceux qui y étaient n’en reviennent toujours pas…


A.O.S.A
Vendredi 7 Mars 2014 - 02:36


Ce soir, ceux qui y étaient n’en reviennent toujours pas…
De mémoire collective jamais un tel acteur d’une telle dimension n’a joué sur scène en Mauritanie. C’est un véritable cadeau qui personnellement me laisse sans voix. Jacques Weber n’est plus à présenter mais on ne peut rester muet face à une telle générosité sur scène. Il a tout donné ce soir to the Happy Few comme s’il était à Paris devant 2000 personnes. 
 
Pour ceux qui le connaissent moins, sans l’avoir vu jouer Cyrano au théâtre, ce qui est autre chose qu’au cinéma, tous s'en souviennent, malgré ses mille autres personnages, dans un autre rôle non moins délicieux dans le film de Rappeneau, celui du comte de Guiche, inoubliable.
 
Ce soir, ce fut un grand moment de talent, un précieux moment avec d’immortels textes qu’on termine avant lui pour ne rien perdre de ce qu’il en fait : ce fut magistral ! Quel coffre ! C’est sidérant, c’est monstrueux ; on comprend l’expression «  monstre sacré... »
 
Ce fut tout un théâtre dans un salon…
Un inestimable cadeau à 200 ouguiyas l’entrée…
Merci à Fourcassié et à toute l’équipe… 

A.O.S.A
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires