Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Cartes de Séjour : 40 étrangers reconduits à la frontière


Société
Vendredi 22 Février 2013 - 17:06

La gratuité de la carté de Séjour n’aura été qu’un leurre : Partis massivement s’enrôler, les étrangers ont été sommés de débourser la somme de 30.000UM pour rentrer en possession de leur carté de séjour sans quoi ils seraient reconduits loin de la frontière.


(Etrangers se faisant recenser pour la carte de séjour au commissariat-1 de Tevragh Zeïna, à Nouakchott, le 21 mai 2012. Crédit photo : Noor Info)
(Etrangers se faisant recenser pour la carte de séjour au commissariat-1 de Tevragh Zeïna, à Nouakchott, le 21 mai 2012. Crédit photo : Noor Info)
Une reconduite a commencé depuis le mercredi 20 février, au matin, avec 40 personnes de nationalité étrangère.

Le 29 janvier 2013, le Wali (Gouverneur) de Nouakchott, N’Guissaly Fall, a convoqué les représentants des communautés étrangères notamment ceux de l’Afrique de l’Ouest pour leur laisser entendre que les cartes de séjour sont désormais «disponibles» dans les centres d’enrôlements des étrangers, mais qu’elles ne peuvent être retirées qu’à partir du 3 février moyennant la somme de 30.000UM (soit 60.000F.CFA). Et Fall d’ajouter que les opérations de contrôle commenceront à partir du 4 février 2013. Et on pouvait évidemment s’y attendre, il y a eu une grande stupéfaction au sein des représentants des communautés étrangères.

Certains, qui n’ont pas pu dissimuler leur mécontentement du paiement de la somme de 30.000 Ouguiyas, ont tenté de rappeler le gouverneur de la gratuité de la carte de séjour, mais en vain. Et comme l’a prévenu N’Guissaly Fall, les opérations de contrôle ont débuté depuis le début du mois de février courant, mais principalement dans la ville de Nouadhibou.

40 Etrangers reconduits à la frontière

Une quarantaine d’hommes et de femmes de nationalité ouest-africaine, dont 18 ressortissants sénégalais, ont été arrêtés par les éléments de la gendarmerie la nuit de lundi à mardi dans la ville de Nouadhibou. Gardés quelques heures dans les locaux de la brigade de la gendarmerie, ils ont été finalement reconduits à la frontière le mercredi 20 février courant. De sources proches de la gendarmerie à Nouadhibou, 40 étrangers ont été reconduits à la frontière via Nouakchott. Parmi, il y a 18 ressortissants sénégalais, 10 maliens, 3 gambiens, … Et ces noms figurent sur la liste des Sénégalais expulsés : Awa Niang, Doudou Guèye, Alassane Diop, Samba Gaye, Ndèye Fatou Ndiaye, Fatou Gaye, Ndiaw Diallo…

Camara Mamady
Pour le rénovateur
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter