Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Campagne d’assainissement : Le Président Ould Abdel Aziz donne le ton


Actu Mauritanie
Lundi 17 Novembre 2014 - 23:00

Le gouvernement mauritanien a lancé une vaste campagne de ramassage des ordures ménagères dans la capitale Nouakchott, dont le coup d'envoi a été donné par Son excellence le président Mohamed Ould Abdel Aziz. Une initiative louable et à encourager mais, prise après le lamentable fiasco de la CUN et vu la récupération politique qui en est faite, cette mesure peut rester en deçà des attentes.


Campagne d’assainissement : Le Président Ould Abdel Aziz donne le ton
Selon le Premier Ministre, la grande campagne d’assainissement de Nouakchott a permis d'évacuer 40 à 50% des ordures de la capitale, « Le gouvernement va prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir la poursuite du nettoyage de la ville », a-t-il ajouté. Dans cette campagne de nettoyage, la ville de Nouakchott est divisée en 3 grands secteurs regroupant chacun 3 moughataa (communes), "de manière à faire en sorte que chaque moughataa sera nettoyée par les forces armées , sécurités, les fonctionnaires, les organisations de la société civile et travailleurs de 3 ou 4 ministères", note Agence Mauritanienne d’Information.

A signaler qu’une campagne similaire se déroule également dans les régions de l’intérieur du pays avec la supervision de l’armée de l’administration locale et les organisations de la sociétés civile. Tous les services publics ont été mobilisés à cet effet, notamment, les départements ministériels et l'ensemble de services relevant du gouvernement.

Le Premier ministre, Yahya Ould Hademine, des membres du gouvernement et des élus ont participé à l'opération dans différents quartiers de Nouakchott en même temps que des milliers de fonctionnaires, des policiers, des gendarmes et des militaires. Cette mesure prise par le Président ressemble à celle d’un général rameutant ses troupes, puis les envoyant foncer sur l’ennemi. Les reflexes militaires sont durs à effacer, même si on porte les meilleurs costumes taillés sur mesure. Et il semble que l’Etat mauritanien veuille se rattraper.

En effet, il n’est un secret pour personne que la CUN a lamentablement échoué dans le ramassage et le traitement des ordures ménagères. Le travail de Pizzorno avait été sous-estimé et ce que les autorités prenaient pour facile s’est avérée être un fardeau engloutissant des centaines de millions d’UM pour un travail de faible qualité. La presse mauritanienne dans son ensemble n’a pas manqué de critiquer l’incurie de la CUN qui pas mesuré réellement une mesure aussi importante que de rompre le contrat de Pizzorno. La gestion de cet épineux dossier s’est avéré être un boulet.

Nouakchott était sale à tous les endroits et pis, certains quartiers étaient transformés en dépotoirs. Ce qui a entrainé l’ire des populations qui sont allés jusqu’à manifester de manière violente leur désarroi. C’est alors pour rattraper ce fiasco que l’Etat mauritanien et à sa tête me Président Ould Abdel Aziz a entrepris cette campagne d’assainissement qui va encore couter des dizaines de millions aux contribuables mauritaniens en plus de centaines de millions d’UM engloutis de la manière la plus obscure par la CUN en l’espace de quelques mois.

Cette éphémère campagne qui pendra fin cette semaine ne permettra pas dé résoudre le problème des ordures puisque sans un travail continu, elles vont réapparaitre dès le départ de la cohorte de fonctionnaires et agents de l’Etat. On a même vu les partis politiques donner dans le spectaculaire dont ne sont pas privés également de hauts responsables de l’Etat et même d’institutions censés être indépendantes comme le Commissariat de Droit de l’Homme dont l’image de la présidente, se photographiant le masque au nez à coté d’employés entrain de balayer, a inondé certains sites.

Rappelons que depuis plusieurs mois, Nouakchott est envahi par les ordures ménagères en raison de la rupture d'un contrat qui liait la communauté urbaine avec une société française qui s'occupait de l'enlèvement et de l'enfouissement de ces ordures. Cette société, qui travaillait à Nouakchott depuis 2007, revendique des impayés auprès de la mairie.

Source: Saharamedias
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires