Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Camp de M'Berra : Gaza, c’est déjà à côté


Actualité
Lundi 3 Décembre 2012 - 12:00


A l'entrée du camp de réfugiés maliens de M'Berra, près de Bassiknou. Crédit : Noorinfo/MLK
A l'entrée du camp de réfugiés maliens de M'Berra, près de Bassiknou. Crédit : Noorinfo/MLK
C’est bien beau d’aller au secours des habitants de la bande de Gaza qui subissent la loi du plus fort avec d’une part l’embargo imposé par Israël avec la complicité de l’Egypte, et d’autre part ces attaques qui font partie de la vie des Gazaouis et qui ont des pics avec les expéditions punitives destructrices entreprises de façon régulière par l’Armée israélienne. La grande campagne organisée présentement sous le patronage du parti Tawaçoul et d’autres organisations plus ou moins indépendantes de lui, cette campagne réconforte par son côté symbolique : en Mauritanie, on pense aux frères lointains. Loin des yeux, proches du cœur… comme on dit… Mais c’est oublier deux choses.
 
La première est que nous avons des frères qui sont tout près de nous et qui vivent un véritable calvaire dans l’indifférence générale, en tout cas des Mauritaniens. Je veux parler des dizaines de milliers de réfugiés maliens – Touaregs, Arabes, Peulhs, Songhaïs et autres – qui s’entassent dans des tentes de fortunes à M’berré, non loin de Façala, en plein territoire mauritanien. Ils ont fui leurs terres en laissant derrière eux tout ce qu’ils possédaient. Déracinés, ils sont réduits à vivre de la charité occidentale, parfois arabe.

En Mauritanie, les partis et les organisations de la société civile – à part celles qui sont sollicitées moyennant une contrepartie – marquent une grande indifférence aux conditions de vie des 150.000 réfugiés fuyant les développements désastreux au Nord du Mali voisin. Ces milliers de personnes sans ressources sont certainement plus «proches» de nous et de tous les points de vue que n’importe quels autres…
 
Je ne vous parle pas des milliers de Mauritaniens qui sont dans le besoin et qui ont besoin aussi de solidarité. La campagne pour Gaza – noble dans le principe - pourrait cacher des réalités utiles à rappeler.
 
Avec une superficie de 360 km2, Gaza a une population de 1,6 million d’habitants, soit une densité de 4.751 hab/km2. Contre une superficie de 1,03 million de km2 pour la Mauritanie, une population de près de 3 millions et une densité d’à peine 2 hab/km2. A Gaza l’espérance de vie est 72ans environ, en Mauritanie elle est de 60 ans. Le taux d’alphabétisation est de 92,4% là-bas, et de 56% ici.

Gaza occupe le 110ème rang dans l’indice de développement humain, la Mauritanie est au 136ème rang sur 182 pays. Le PIB par habitant de 1782 $ en 2009 et selon les projections dépassera 7000$ l’année prochaine ; il est de 931$ chez nous et sera de l’ordre de 1.100$ (pour les mêmes périodes). Le taux de mortalité infantile est là-bas de 24,76 morts/1000 enfants de moins de 5 ans, et ici de 111 pour la même catégorie.
 
En 2005, on comptait 3900 fabriques de toute nature employant 35000 personnes. Combien de fabriques en Mauritanie et pour produire quoi ? 85% de la population de Gaza vivent au dessus du seuil de pauvreté pour 52% ici. On produit là-bas 242 MW, nous en sommes encore à chercher à atteindre les 120.
 
Alors qui a besoin de qui ?

Mohamed Fall Ould Oumere
oumeir.blogspot.com
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires