Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

COD: Flou sur les résultats de la dernière réunion des présidents


Actualité
Mercredi 3 Août 2011 - 21:26

Les chefs de la Coordination de l’opposition se sont réunis hier mardi, au siège du parti de la Convergence Démocratique qui assure la présidence tournante de la COD. La réunion a été levée sans aucun accord, et sans même fixer une date de rendez-vous.


Messaoud Ould Boulkheir, au temps des jours heureux avec la COD
Messaoud Ould Boulkheir, au temps des jours heureux avec la COD
Le président de l'APP, Messaoud Ould Boulkheir est sorti visiblement mécontent, de la salle de réunion, sans un mot envers les journalistes qui se bousculaient à la porte. Une source a indiqué à la fin de la réunion que le président de l'APP a insisté pour apporter une proposition au congrès des présidents de la Coordination de l’opposition.
Cette proposition, relative à la création d’une commission tripartite pour discuter avec le premier ministre des mécanismes du dialogue politique, a été considérée comme plus d'actualité. Elle prévoyait la création d’un comité semblable qui discuterait avec le premier ministre -plus fluide et rapide que l'échange de correspondances avec le président de la République- Mais cette proposition a été réfutée.
D’autres sources médiatiques locales ont indiqué que la réunion a décidé de la désignation d’une commission tripartite chargé de la discussion avec le PM. Mais l’un des trois membres de cette commission a indiqué a Noorinfo que qu’il ne fera pas partie «d'une commission qui n’est pas consensuelle», et que la réunion de la COD a été suspendue par la suite sans accord entre les parties.

Trois tendances

Une autre source à la COD a indiqué que les courants opposés sont au nombre de trois au sein de la COD. «Il y a un courant qui a décidé d'opter pour le dialogue avec le pouvoir, et qui conjugue les partis Al Wiam de Bodiel, de l'APP de Messaoud, et le groupe de Moussa Fall» explique la source.
«Un deuxième courant qui a opté pour l'intervention dans la rue, qui ne voit aucune issue au dialogue avec un pouvoir qu'il considère comme obtus. Il est composé de quasiment tous les autres partis de l'opposition. C'est le courant majoritaire. Il y a une troisième mouvance, floue, dont on en comprend pas bien la position, avec les islamistes de Tawassoul» termine la source.

Rabbi Ould Idoumou
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires