Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

CNAM : L’anomalie du cœur du petit Sid'Ahmed opérée en Turquie


Communiqué
Mardi 19 Novembre 2013 - 10:13

Soucieuse de garantir un meilleur service à ses assurés et une meilleure qualité de soins, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) a signé un partenariat avec les hôpitaux turcs lui permettant d’orienter certains évacués à ces établissements aux critères et aux normes européennes.


Le petit Sid'Ahmed sur son lit à l'hôpital Ozel Koru, sa mère, et le chirurgien qui l'a opéré. Crédit : CNAM
Le petit Sid'Ahmed sur son lit à l'hôpital Ozel Koru, sa mère, et le chirurgien qui l'a opéré. Crédit : CNAM
C’est dans ce contexte que Sid Ahmed Ould Abeih, un enfant de 6 ans souffrant de malformation cardiaque a été évacué par la CNAM vers la Turquie afin qu’il reçoive les soins adaptés.
 
Son histoire, la complexité de sa situation de santé, le déroulement de l’opération critique et la joie de sa maman après la réussite de l’opération ont fait l’objet de plusieurs articles parus dans la presse turque aussi bien écrites qu’électronique.
 
Voici ce cas de réussite où la CNAM a encore sauvé une vie tel que relaté par la presse turque :

Le petit Sid Ahmed Beih dont le cœur était situé à droite de sa cage thoracique a subi une opération chirurgicale en Turquie.
 
Sid Ahmed ne pèse que 15 kilogrammes malgré ses 6 ans en raison de son anomalie cardiaque. Beaucoup de pays n’ont pas les qualifications pour opérer Sid Ahmed. Cependant, la demande de la CNAM a été acceptée par la Turquie et Sid Ahmed a été opéré à l’Hôpital « OzelKoru » après accord protocolaire entre les deux pays.
 
Voici les propos du Dr. FeritCicekcioglu, responsable de la clinique cardiovasculaire, concernant l’opération de Sid Ahmed :
 
« Sid Ahmed souffrait d’une anomalie de croissance depuis sa naissance à cause de sa malformation cardiaque. Non seulement son cœur était situé du côté droit, mais aussi, l’artère était mal positionnée, il y avait un trou entre l’oreillette et le ventricule, et la veine pulmonaire était obstruée. C’est pourquoi le taux d’oxygène sanguin du patient était très faible, ce qui causait un retard de croissance. Pour résoudre ce problème, il a fallu augmenter ce taux d’oxygène via une opération chirurgicale très complexe. Nous avons installé un pont superficiel entre l’artère du poumon droit et la veine qui se dirige vers le bras droit. Ainsi, le taux d’oxygène qui était de 60% a augmenté jusqu’à 85-90%. Désormais, Sid Ahmed pourra avoir une croissance normale et pourra continuer son traitement pour améliorer sa situation dans les années à venir ».
 
Le Dr. Cicekoglu a ajouté que « l’anomalie de Sid Ahmed est rare. Beaucoup de pays n’ont pas les qualifications pour réaliser des opérations telles que celle de Sid Ahmed et prétendent que l’anomalie est inguérissable, les services de la CNAM ont décidé d’évacuer la famille vers la Turquie.»
 
"J’ai l’impression que c’est une deuxième naissance pour mon fils"
 
La mère de Sid Ahmed, très heureuse de l’opération de son fils a déclaré : « Je suis très heureuse. C’est comme si mon fils venait de renaître. Je suis très reconnaissante aux services de la CNAM et aux médecins turcs. Ils s’occupent très bien de nous ici.»
 
Lors de sa visite à la famille de Sid Ahmed à l’occasion de cet évènement heureux, le Directeur Général de la CNAM Abdel Aziz Ould Dahi a affirmé que la Turquie a un système de santé développé et que « les médecins turcs ont fait une opération très risquée. Nous sommes très heureux de voir Sid Ahmed guéri et nous restons aux services de nos aimables assurés. »
 
Ahmed Vall Ould Mohameden
Conseiller Chargé de la Communication/CNAM
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire