Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

CFAO : Définitivement japonais


Economie
Lundi 24 Décembre 2012 - 11:12

L'offre publique d'achat initiée en septembre par le japonais Toyota Tsusho Corporation sur les actions de la société CFAO s'est achevée lundi dernier, le 17 décembre. À l'issue de cette offre, TTC détient exactement 97,81% du capital et des droits de vote de CFAO.


Autres articles
TTC étudierait la possibilité de garder CFAO coté à la Bourse de Paris. DR
TTC étudierait la possibilité de garder CFAO coté à la Bourse de Paris. DR
Près de cinq mois après l’acquisition de 29,8% de CFAO auprès du français PPR, le groupe japonais Toyota Tsusho Corporation (TTC), en partie détenu par le constructeur automobile Toyota, est le seul maître à bord avec 97,81% du capital et des droits de vote. Dans un communiqué, Jun Karube, président de TTC se dit « satisfait des résultats de l’OPA ». Rappelant les 125 ans « d’histoire remarquable » de CFAO sur le continent, le nouveau propriétaire affirme vouloir respecter « son autonomie de gestion » afin de «capitaliser sur ses nombreux atouts». En clair, CFAO continuera à travailler sous l’autorité de son équipe de direction et du conseil de surveillance actuels.

Alain Viry, président du directoire de CFAO indique dans le même communiqué qu’il est « convaincu que ce changement d’actionnaire permettra à CFAO de renforcer encore davantage son leadership en Afrique ». Il prend soin de rappeler que l'alliance avec TTC se fait dans des conditions qui permettent de « garantir à tous nos partenaires la poursuite de notre stratégie de distributeur de marques ». Une façon de dire que la présence indirecte de Toyota à son capital n'influencera pas l'ancien distributeur français.

Sortie de bourse ?

Le groupe étudierait également la possibilité de conserver CFAO coté à la Bourse de Paris « en fonction de l’intérêt de toutes les parties prenantes », une décision qui devrait être annoncée dans les trois mois qui viennent. Rappelons que TTC s’était réservé la possibilité de procéder à la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire afin de se voir transférer les actions restantes et sortir de la cotation.

Source : JA
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires