Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

CAN 2015: Patrice Neveu, l’atout n°1 de la Mauritanie


Sport
Jeudi 29 Mai 2014 - 21:00

S’ils espèrent que la bande à Adama Ba fera la différence dimanche prochain à Malabo en match retour des éliminatoires de la CAN 2015, les supporteurs Mauritaniens pourront aussi compter sur l’expérience de Patrice Neveu face à la Guinée Équatoriale. Le technicien Français pourrait être l’atout numéro un des Mourabitounes.


CAN 2015: Patrice Neveu, l’atout n°1 de la Mauritanie

Intronisé en janvier 2012 à la tête de l’équipe nationale de Mauritanie, Patrice Neveu (60 ans) s’est forgé au fil des épreuves, une solide réputation au pays du million de poètes. Homme de caractère, au tempérament parfois sulfureux, l’ancien sélectionneur de la Guinée Conakry et de la RD Congo a dû affronter moult  péripéties avant de se faire accepter puis convaincre le public Mauritanien. Si Neveu a en partie réussi sa mission, il le doit surtout à ses capacités de bâtisseur et de tacticien hors pair. Après des débuts laborieux (des échecs répétés contre l’Égypte, l’Iran et lors d’un tournoi en Palestine), le Bonnevalais écrit la plus belle page de l’histoire de la Mauritanie, en qualifiant ce pays méconnu à la phase finale du CHAN 2014 (une compétition réservée aux joueurs évoluant dans leurs championnats locaux) en Afrique du Sud, une première.
 

Rebâtir pour aller en CAN

Par la suite, le technicien Français mettra sur pied une équipe nationale « A » compétitive, en réussissant à convaincre des « frenchies » d’origines Mauritaniennes, tels qu’Adama Ba (SC Bastia), Diallo Guidilèye (Stade Brestois), Khassa Camara (RS Troyes), Demba Sow (Le Havre AC), Oumar N’Diaye (FC Mantois) ou encore Abdoul Ba (RC Lens) de revêtir la tunique verte et jaune. Grâce à un mélange de joueurs expatriés et locaux, avec qui il a réussi à trouver le juste milieu, Neveu s’est tourné vers un nouvel objectif, celui de qualifier la Mauritanie pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qui aura lieu au Maroc en 2015, et intégrer le top 100 du classement FIFA.
 

Neveu le « tueur » de géants

Le premier test des Mourabitounes « newlook » se déroule en Espagne plus précisément à Oliva, en septembre 2013, contre le Canada. La sélection coachée par l’espagnol Benito Floro Sanz, connu pour avoir entraîné le Real de Madrid (1992-1994) ne parvient pas à battre les hommes de Patrice Neveu, qui décrochent le nul (0-0) avant de s’imposer à la surprise générale deux jours plus tard (1-0). En octobre 2013, c’est l’Oman de Paul Le Guen, ancien international Français (17 sélections) et coach de l’Olympique Lyonnais (2002-2005) puis du Paris-Saint-Germain (2007-2009), qui bute sur les Mourabitounes (0-0) à Mascate. Le Niger du Franco-allemand, Gernot Rohr, ancien de l’OGC Nice (2002-2005) notamment, s’est essayé en mars 2014 à Nouakchott, sans plus de succès (1-1).


CAN 2015: Patrice Neveu, l’atout n°1 de la Mauritanie

Un coup de génie terrasse Goikoetxea

Les choses sérieuses débutent en avril 2014, avec le démarrage des éliminatoires de la CAN 2015. Au tour préliminaire, la Mauritanie tombe sur l’Île Maurice, et valide son ticket pour l’étape suivante en s’imposant à l’aller (1-0) et au retour (0-2). La mission se corse quand le sort place la Guinée Équatoriale (113e au classement FIFA) et son armada de joueurs naturalisés sur le chemin des Mourabitounes. Le Nzalang Nacional, mené par le non moins charismatique Andoni Goikoetxea, ancien joueur de l’Atlético de Bilbao et international espagnol (39 sélections), célèbre pour son attentat sur le légendaire Diego Maradona, en septembre 1983. Patrice Neveu pour sa part n’en a cure, et remporte la première manche face à son homologue (1-0) à domicile, grâce à un coaching que l’on pourrait qualifier de « coup de génie. »
 

Le rêve est permis

Le dimanche 1er juin prochain, Neveu sera avec son groupe à Malabo pour tenter de poursuivre l’aventure continentale. Une rencontre déterminante, qui pourrait être sa dernière à la tête des Mourabitounes en cas de contre-performance. Toutefois, le Français qui surfe sur une vague de sept matchs successifs sans défaite avec la sélection Mauritanienne (soit 630 minutes invaincu), pourra compter sur une défense de fer et une attaque qui devient de plus en plus prolifique (1 but encaissé pour 6 buts marqués lors des 7 dernières sorties). Même si une qualification en terre équato-guinéenne s’annonce d’ores et déjà compliquée, la Mauritanie pourra une nouvelle fois s'en remettre à son « Magicien blanc », pour lui sortir un des tours dont il a le secret.


par 

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire