Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

CAN 2013/Loisirs : Foot et cafés font bon ménage à Nouakchott


Société
Jeudi 24 Janvier 2013 - 19:04

En cette période de crise, les cafés ne sont pas en reste, par rapport à la faible clientèle. Mais la reprise de la saison de football, particulièrement de la Ligue européenne des Champions redonne vie aux affaires.


CAN 2013/Loisirs : Foot et cafés font bon ménage à Nouakchott
La pendule indique dix-neuf heures dans ce café tunisien du centre de Nouakchott. Le match de la ligue européenne des champions vient tout juste de commencer, et les clients sont venus nombreux regarder jouer les grandes écuries européennes. Ce soir, honneur à Lyon et au Real Madrid. Et l'essentiel des téléspectateurs, venus des quatre coins de Nouakchott libérer leur stress autour de la petite lucarne cathodique.
Malgré la concentration des cafés dans le centre-ville de la capitale, les clients de ces match de foot viennent de tous les quartiers de Nouakchott seuls ou en groupes, comme c'est le cas ce soir.

Mohamed Ould Sid Ahmed, un habitant d'Arafat, n'est pas de ceux qui préfèrent passer beaucoup de temps dans les cafés, mais il a pris la peine de se déplacer dans Tevragh Zeïna pour voir ce match dans une bonne ambiance, qui donne aux prouesses de Cristiano Ronaldo, dont il est fan, un goût particulier. Nombreux sont les jeunes comme Mohamed qui préfèrent voir les matches de foot dans ces lieux. Depuis trois ans, «les cafés remplacent progressivement les «Canal Horizons» qui étaient les seuls lieux de rencontres footballistiques» affirme le gérant du café.

Pour Ahmed Salem Ould Bellahi, étudiant, la différence entre les places de Canal Horizons et les cafés tient au fait que «les premières se trouvent sur un lieu étroit plein de gens et mal aéré et n’est donc pas convenable pour des gens responsables, contrairement à ces cafés modernes, généralement fréquentés par des intellectuels, des commerçants, des ingénieurs» estime-t-il dédaigneusement.

Sidati Ould Bilal quant à lui considère que l'ambiance d'un match de football regardé dans un café, restitue "à un moindre niveau", l'ambiance des stades: "On est avec des gens qu'on ne connaît pas, mais pendant deux heures, on partage une passion commune".
A la fin du match, le public se retire du café petit à petit, la plupart satisfaits de la victoire écrasante du Real sur Lyon; et une petite minorité désabusée, supporters lyonnais. Quant aux deux gérants, ils s’activent à faire les comptes, en faisant bien attention à ce tout le monde paye bien ce qu'il a consommé avant de partir.

Baba Ould Horma

Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter