Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

CAN 2012 : La Zambie championne d’Afrique 2012 !


Sport
Lundi 13 Février 2012 - 11:46

Elle n’était pas attendue, la Zambie a défié tous les pronostics pour se hisser sur le toit de l’Afrique. En finale dimanche, les Chipolopolos ont battu les Eléphants aux tirs au but 8-7, après avoir tenu la Côte d’Ivoire en échec 0-0.


CAN 2012 : La Zambie championne d’Afrique 2012 !
Le pénalty manqué de Didier Drogba hantera à jamais l’histoire du football ivoirien. Le capitaine des Eléphants a raté le pénalty qui aurait pu donner la victoire à la 70e minute. L’épreuve des tirs au but a souri aux Chipolopolos par huit tirs à sept. Les Zambiens remporte leur premier trophée de l’histoire.

C’est la victoire du collectif zambien face au génie des Ivoiriens. Un groupe compact qui a contenu l’équipe les Eléphants pendant 120 minutes d’un match ouvert et engagé. Les poulains d’Hervé Renard avaient l’ascendant moral avant d’entamer la fatidique épreuve des tirs au but.

Crispée à l’entame du match, la Côte d’Ivoire ne retrouve son rythme qu’en seconde mi-temps. Les offensives ne connaissent toutefois pas de réussite. A la 70e minute, toute la Côte d’Ivoire jubile quand l’arbitre Badara Diatta accorde un pénalty aux Ivoiriens. Didier Drogba, le préposé manque son tir, comme il avait déjà raté cet exercice en quart de finale face à la Guinée Equatoriale. Le reste s’écrira pendant longtemps encore dans les chapitres tristes de l’histoire du football ivoirien. La Côte d’Ivoire, le grand favori n’est donc pas couronné, après vingt ans d’attente d’un autre trophée continental.

Un autre coup de Renard

Les Chipolopolos ont remporté leur premier titre continental. Grâce à un collectif homogène et expérimenté. Mais surtout en appliquant à la lettre la science d’un entraineur stratège. Hervé Renard. Le technicien français a déjoué tous les pronostics en préparant une nouvelle stratégie pour chaque challenge. Face à la redoutable Côte d’Ivoire, qui n’a concédé aucun but dans le tournoi, l’entraineur français avait son idée derrière la tête. “On peut perdre la coupe sans encaisser le moindre but“, avait-il prévenu à l’endroit des Ivoiriens.

La Zambie rend un bel hommage à sa sélection disparue en 1993 dans un accident d’avion à Libreville. Dès leur arrivée à Libreville, Christopher Katongo, le capitaine des Chipolopolos et ses coéquipiers sont allés se recueillir sur le lieu du drame dans lequel toute l’équipe zambienne avait péri en se rendant à Dakar pour les éliminatoires du mondial 1994.

La Zambie accroche ainsi sa première étoile à sa tunique.

Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire