Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

C’est pas fini : voilà Abderrahmane Sissako avec la deuxième dame Julie Gayet…


A.O.S.A
Lundi 18 Août 2014 - 22:58


C’est pas fini : voilà Abderrahmane Sissako avec la deuxième dame Julie Gayet…
Apparemment il y a un boycott à Nouakchott des activités de notre célèbre conseiller pour ses affaires culturelles. Pas un article pour dire qu’il n’est pas rentré si bredouille que ça de son expédition à Cannes. Il a reçu la grande médaille de la ville de Paris ! Et le voilà qui pose avec la charmante Julie Gayet qui lui fait un grand sourire qui a déjà renversé un chef d’Etat et ruiné les appas  d’une adorable concubine en plein mandat sans parler d’un bon million de mauritaniens de la confrérie des hassades qui ont dû devenir verts comme leur thé chinois.
 
Ce charmeur de Sissako est parti comme disent les africains ! Mayeu vae vi chi comme disent nos hassades. Mais ce qui nous étonne c’est de le voir si proche du clan Hollande alors qu’on le disait plutôt du clan de la mère Aubry.  On voit surtout qu’il a remis la tenue traditionnelle qu’il n’a pas voulu mettre cette fois à Cannes. Ce retour au naturel est charmant. Il ne faut pas faire le jeu des racistes qui veulent couper la trajectoire et la racine malienne.
 
D’ailleurs je mets en garde ceux qui se servent de mon combat pour le droit des métis à une double nationalité d’office de transformer mes propos pour une campagne raciste comme apparemment la famille Sissako a dû la subir en Mauritanie selon des renseignements tardifs que je viens de recevoir à peine. Je n’ai jamais dit qu’Abderrahmane est malien, j’ai dit que c’est un métis et que la Mauritanie n’a pas à voler aux maliens les talents de leur fils et qu’elle devrait toujours dire mauritano-malien. Est-ce un crime ?
 
Pour le reste, revenons à nos moutons car la suite est plus sympathique : là son tube de l’été Timbuktu est sélectionné pour le festival de Sidney et de Toronto 2014 et on apprend de sources très introduites à Hollywood qu’il se murmure que l’africain le plus célèbre ambassadeur de l’école russe du cinéma sera sélectionné aussi pour les Oscars 2015.
 
Rappelons ses propos à propos de ce séjour en URSS :

« 1982. Concours d'entrée au VGIK, l'école de cinéma soviétique. Mon audition est une série d'échecs, car je n'avais pas de culture générale adéquate en musique, littérature, peinture. Je me retrouvais démuni face aux questions les plus simples des examinateurs. Malgré cela, j'ai été retenu, à mon grand étonnement. Je suis toujours reconnaissant à ces gens qui ont été attentifs à mon désir de faire du cinéma, à l'écoute de quelqu'un qui ne savait pas. J'ai au moins appris quelque chose : on peut ne pas savoir, et convaincre. »

lire la suite...
chezvlane


              

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires