Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Business : Le Maroc, havre de paix des hommes d'affaires tunisiens et mauritaniens


Economie
Mardi 13 Novembre 2012 - 10:30

Plus de 2600 hommes d’affaires tunisiens auraient quitté leur pays pour venir s’installer et investir au Maroc, en raison de la détérioration de la situation politique, économique et sociale en Tunisie, depuis la chute de Ben Ali en janvier 2011. Dans une moindre mesure, les élites financières mauritaniennes s'installent de plus en plus au Maroc.


Business : Le Maroc, havre de paix des hommes d'affaires tunisiens et mauritaniens
Ces hommes d’affaires ont investi dans les secteurs du tourisme, de l’industrie et des services, ce qui constitue une grosse perte pour la Tunisie, rapportent les médias tunisiens.

D’après l’hebdomadaire tunisien "Arabia", parmi ces hommes d’affaires, certains veulent diversifier leurs investissements en s’installant au Maroc, d’autres veulent utiliser le Royaume comme base arrière pour conquérir le marché africain. La troisième catégorie d’investisseurs a décidé de délocaliser ses projets au Maroc, en attendant que le climat des affaires en Tunisie s’améliore.

Un an après les élections en Tunisie, l’économie du pays est encore en panne. Le FMI craint d’ailleurs que le taux de croissance n’y dépasse pas 1% cette année. Pourtant, d’après de nombreux observateurs, cette situation est tout à fait normale après une révolution.

Les mauritaniens riches aussi suivent le chemin

Si les mauritaniens quant à eux n'investissent pas dans des secteurs productifs, ils acquièrent des biens. Mais les raisons des départs sont bien les mêmes : l'instabilité politique, et les craintes de représailles d'un exécutif auquel le judiciaire est inféodé, et qui peut donc vous créer toutes sortes de probèlemes en fonction des alliances et des circonstances.

Ce serait la raison de l'exil du plus connu des hommes d'affaires mauritanien, Mohamed Ould Bouamatou, à Marrakech depuis bientôt deux ans, d'où il gère ses affaires, suite à un conflit qui l'opposerait au Raïs himself. D'autres y ont leurs résidences d'été, et y investissent de façon plus durable qu'en Mauritanie.

Ces mouvement tunisien et mauritanien confirment le Maroc comme le nouvel El Dorado maghrébin, pour les élites financières en tout cas.

Avec Bladi.net
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires