Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Burkina Faso : le Parlement pris d’assaut par des milliers de manifestants


International
Jeudi 30 Octobre 2014 - 12:23

Des milliers de manifestants qui protestent contre le maintien au pouvoir du Président burkinabè Blaise Compaoré sont entrés de force, ce jeudi matin, dans l’enceinte de l’Assemblée nationale où les députés devaient se pencher sur une révision de la Constitution.


Burkina Faso : le Parlement pris d’assaut par des milliers de manifestants

La tension est de plus en plus vive au Burkina Faso. Des milliers de manifestants qui luttent contre le maintien au pouvoir du Président burkinabé Blaise Compaoré sont entrés de force, ce jeudi matin, dans l’enceinte de l’Assemblée nationale où les députés devaient se pencher sur une révision de la Constitution qui lui permettrait de briguer un cinquième mandat.

La police, qui avait établi un cordon de sécurité autour du bâtiment, a dû se retirer, selon ce témoin, qui assure que les manifestants « ont pris d’assaut le bâtiment, ils sont à l’intérieur et ils cassent tout. La police s’est enfuie ».Depuis le début de la semaine, la capitale burkinabè, Ouagadougou, est le théâtre de massive manifestations contre la réforme de la Constitution qui permettrait à Compaoré, au pouvoir depuis son coup d’Etat en 1987 contre le Président Thomas Sankara, de briguer un nouveau mandat fin 2015.

Femmes, jeunes, intellectuels, vieux, citadins, villageois, ils ont été plusieurs milliers à déferler à Ouagadougou pour protester contre un pouvoir à vie de Blaise Compaoré. Ce dernier comptait au départ organiser un Référendum sur la révision de la Constitution qui lui permettrait de se maintenir au pouvoir. Mais il a finalement abandonné cette idée puisque plusieurs députés de l’opposition se sont ralliés à lui, lui permettant d’avoir les trois quart du Parlement à sa cause pour maintenir son fauteuil à travers un viol de l’article 37 de la Constitution burkinabè, qui allait être perpétré ce jeudi matin.

Sauf que le peuple, souverain, a dit non. Les manifestants ont en effet chargé les forces de l’ordre dépassées par les évènements et ont pris d’assaut l’Assemblée nationale. A suivre....

Source:Afrik

Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire