Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Biram à l’assaut du grenier électoral


Actu Mauritanie
Mardi 10 Juin 2014 - 10:35

Le candidat Biram Dah Abeïd a présidé lundi soir ( 9 juin) un meeting populaire à Aïoun où sa délégation est arrivée en début d’après midi. Venus de tous les quartiers de la ville, les sympathisants du candidat se sont donné rendez vous à la tribune centrale située en face de la gouvernance. Convoité par tous les candidats, l’Est représente un véritable réservoir électoral.


Biram à l’assaut du grenier électoral
 Ainsi, le candidat Biram a décidé d’aller à la rencontre des populations Haratines : cette «masse servile des grands électeurs arabo-berbères, et autres dignitaires tribaux esclavagistes et grands chefs de tribus du pouvoir en place et de tous les pouvoirs qui se sont succédé à la tête du pays ». Prenant la parole, le directeur de la campagne du candidat au Hodh El Gharbi, Mohamed Ould Breyk a mis en exergue les qualités et le programme électoral de Biram Dah Abeïd appelant pour la circonstance les populations d’Aïoun à voter massivement en sa faveur. Annonçant la couleur, le candidat Biram a, après avoir exprimé ses remerciements à la population aïounoise, planté le décor. Il a fustigé devant l’assistance l’action destructrice du régime sortant, l’accaparement du pouvoir par une seule communauté, la persistance des inégalités sociales, la discrimination à l’encontre des communautés négro-mauritaniennes. Se lançant dans une longue diatribe, Biram a décoché des flèches empoisonnées à l’endroit du président de Hatem, de personnalités religieuses et autres dignitaires tribaux.

Cette campagne a visé à « démolir l’emprise et le discours de ces chefferies tribales, démystifié la prétendue sainteté de ces féodalités et à désabuser les rapports de domination entre les féodalités bureaucratiques, l’aristocratie militaire et féodale qui utilisent les moyens de l’Etat pour maintenir des villages entiers de Haratines sous le joug d’une domination plutôt sous un esclavage électoral et politique ». Le discours du candidat Biram a été aussi axé sur l’urgence pour les populations Harratines de disposer librement de leur vote afin d’exprimer leurs suffrages au profit de leur candidat naturel, « Celui qui donne de sa vie, de son action et de sa pensée à la lutte contre toutes les injustices, contre les féodalités », indique Lo Ousmane, conseiller du candidat. Devant une foule enthousiaste qui ne cessait de scander le nom de leur candidat, ce dernier les a exhortés à soutenir l’ambition légitime d’une alternance pacifique, ethnique et sociale sur le fauteuil présidentiel, sur la nécessité de l’acceptation d’une nouvelle donne : l’avènement d’un Chef de l’Etat non arabo-berbère donc d’un haratine en République Islamique de Mauritanie.

Le défi donc est lancé contre l’achat des consciences à travers l’utilisation des fonds publics par les sbires du Chef de l’Etat sortant Mohamed Ould Abdel Aziz , et enfin la résistance contre les détournements de vote des plus humbles des populations. Signalons que le directoire de campagne du candidat a organisé une soirée artistique et culturelle. Occasion mise à profit par les membres du directoire pour mieux expliciter le programme électoral de Biram. Présent à cette soirée, Biram a répondu aux questions posées par l’assistance. Mardi matin, le convoi du candidat s’ébranlera sur Timbédra et Néma où deux meetings sont programmés.

Source:Lecalame
Noorinfo


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires