Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Belaouar : « Nous sommes prêts à négocier avec l’Algérie et l’Occident à condition que cesse la guerre au Mali »


Actualité
Dimanche 20 Janvier 2013 - 15:50

Moctar Belaour alias Khaled Abu El Abass, émir de la quatiba « des enturbannés » et à créateur de celle des « signataires avec le sang » responsable de l’opération de prise d’otages à In Amenas, sud de l’Algérie, est apparu dans un nouvel enregistrement obtenu par Sahara médias, et dans lequel il se présente, pour la première fois, comme membre d’Al Qaeda mère, et ce quelques mois après sa dissidence d’AQMI (Al qaeda au Maghreb Islamique) et disant : « Nous à Al qaeda sommes responsables de cette opération que nous bénissons ».


Belaouar : « Nous sommes prêts à négocier avec l’Algérie et l’Occident à condition que cesse la guerre au Mali »
Autres articles
Dans cet enregistrement dont on dit qu’il est daté du 17 janvier 2013, Belaouar se dit disposé négocier à condition que cesse l’opération militaire en cours au Mali, disant « nous sommes prêts à négocier avec les pays occidentaux et le régime algérien à condition que s’arrête l’agression et le bombardement contre le peuple malien musulman, notamment celui de l’Azawad et le respect de sa volonté d’appliquer la charia sur son territoire ».

Belmoctar a précisé que l’opération « a été menée par quarante jihadistes venant de pays musulmans différents et même de pays occidentaux au nom des « signataires avec le sang », précisant que cette opération arrive pour se venger du régime algérien « pour avoir permis au colonisateur d’hier d’utiliser son sol et son espace aérien pour tuer les nôtres au Mali », selon son expression.
L’émir de la qatiba a annoncé être disposé à échanger tous es otages américains contre « le cheikh Omar Abderrahmane et son retour parmi les siens en Egypte », ajoutant « et même si on avait mille d’entre vous, on sera prêts à les échanger contre lui, en égard à son savoir et son jihad ».

L’enregistrement dans lequel Belmoctar apparait sans turban et portant une tenue militaire, sans arme, en plus de l’emblème noir symbole de sa qatiba, a commencé avec les termes « communiqué des signataires avec le sang dans l’opération dans la base appartenant à la société britannique BP ». L’enregistrement s’est achevé sur une voiture tout terrains portant une fusil 14.5 et portant l’expression « d’ici on commence », et en dessous, une photo de la mosquée d’Al Aqsa, et avec l’expression « et ici on finit ». Et parait que l’enregistrement a été fait pour être distribué avant la fin de l’opération militaire menée par l’armée algérienne contre les ravisseurs, et qui s’est achevée hier samedi par la mort de tous les otages et des « jihadistes ».

Source : saharamedias.net
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter
Les + populaires