Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Barack Obama réélu : «Le meilleur est à venir»


International
Mercredi 7 Novembre 2012 - 08:37

Le président des Etats-Unis a été reconduit dans ses fonctions, mardi 6 novembre 2012. Barack Obama, 51 ans, rejoint Bill Clinton et Franklin Roosevelt dans le précarré des présidents démocrates réélus. Mais l’ancien sénateur de l’Illinois devra faire face à un Congrès majoritairement républicain, ce qui présage de nouveaux blocages à Washington.


Barack Obama réélu : «Le meilleur est à venir»
Les adversaires républicains du président Obama espéraient voir le scénario de 1980 se reproduire. Le sortant Jimmy Carter avait alors été battu par Ronald Reagan dans un contexte de crise économique mondiale. Mais en ce mardi historique, Barack Obama l’a bel et bien emporté. Le premier président métis des Etats-Unis rejoint un autre « Commander in Chief », Bill Clinton, en devenant le deuxième démocrate à être reconduit à la Maison Blanche depuis la Seconde Guerre mondiale.

Mitt Romney a reconnu sa défaite, dans un discours de quelques minutes prononcé devant ses soutiens à Boston (Massachusets), peu avant 7 heures du matin (heure de Paris). « J’ai appelé le président Obama pour le féliciter », a expliqué le candidat défait, avant d’adresser ses encouragements à la future administration, espérant que l’Amérique ne cède pas au « clivage partisan ».

« C'est un temps de grand défi pour les Etats-Unis et je prie pour que le président réussisse à guider notre nation », a déclaré Mitt Romney.

Confirmation du vote le 17 décembre

Depuis Franklin D. Roosevelt en 1936, aucun président américain n’avait été réélu avec un tel taux de chômage dans le pays (7,9% en octobre). C’est désormais chose faite. Mais dans le contexte de fragilité économique qui frappe actuellement les Etats-Unis, cette longue campagne électorale restera comme l’une des plus rugueuses, voyant s’opposer les deux candidats au mortier, par campagnes de publicité virulentes interposées.

Qu'à cela ne tienne, l’ancien sénateur de l’Illinois remporterait quelque 303 grands électeurs, contre 206 pour Mitt Romney (estimation provisoire). C'est bien moins qu'en 2008, mais bien plus que le seuil de 270 nécessaire pour l'emporter. Les 538 grands électeurs américains iront confirmer le résultat final le 17 décembre prochain dans leur Etat respectif. (voir les résultats Etat par Etat ici - source : Associated Press)

Le président des Etats-Unis s'est exprimé devant ses partisans à Chicago, son fief, peu après 7 heures et demi (heure de Paris). Un discours enflammé d'environ 25 minutes. « Nous sommes la famille américaine, nous nous releverons ou nous tomberons tous ensemble comme une famille », a déclaré le président américain, en hommage aux fondateurs de la nation américaine.

Guérilla à Washington

La victoire de Barack Obama ne doit pas masquer l’impasse politique dans laquelle se trouvent les Etats-Unis. Car les Américains votaient aussi pour renouveler la Chambre des représentants et un tiers du Sénat, et si les démocrates confirment leur courte majorité au Sénat, le parti républicain garde la mainmise sur la Chambre des représentants.

Autrement dit, les Etats-Unis restent en situation de cohabitation deux ans de plus. Depuis les élections de mi-mandat en 2010, déjà remportées par les républicains, le président américain a le plus grand mal à faire passer ses réformes, se frottant systématiquement à une opposition des plus hostiles. Ce sera probablement encore le cas pour les prochaines échéances budgétaires.

A Chicago, devant ses partisans, le président élu a promis de coopérer avec les membres des deux chambres ainsi qu'avec Mitt Romney, pour « faire avancer notre pays ensemble ». « Nous nous sommes battus ardemment, mais seulement parce que nous aimons profondément ce pays et parce que nous nous soucions si fortement de son avenir », a ajouté l'ancien sénateur.

« Four more years »

Pour l’heure, Barack Obama savoure. « Tout ceci est arrivé grâce à vous. Merci », a commenté le président américain sur Twitter, à 5h15, alors que les télévisions annonçaient sa victoire. « Nous sommes tous ensemble. C'est comme ça que nous avons fait campagne et c'est ce que nous sommes. Merci », a-t-il aussitôt renchéri dans un second tweet.

Deux minutes plus tard, le démocrate signait un troisième message qui allait être rapidement retweeté près de 300 000 fois dans la demi-heure : « Quatre ans de plus », lançait le président, accompagnant son tweet d'une photo de lui enlaçant sa compagne Michelle Obama. Le cliché a aussitôt fait le tour du monde et le slogan a été repris en boucle par les partissans du démocrate. « Four more years » restera l'expression phare de la soirée américaine du 6 mai 2012.

Source : rfi.fr
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire