Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Ballon d'or 2011 : Messi évidemment !


Sport
Mardi 10 Janvier 2012 - 10:31

Alors que son troisième Ballon d'Or consécutif l'a fait entrer un peu plus dans la légende du football lundi à Zurich, Lionel Messi a tenu à associer étroitement tout le FC Barcelone à sa victoire. En particulier son coéquipier Xavi, une nouvelle fois placé sans être gagnant.


Ballon d'or 2011 : Messi évidemment !
Il y a Ballon d'or et Ballon d'Or. Il y a un an, le deuxième sacre de Lionel Messi avait fait débat. Certains estimaient que Xavi ou Iniesta, ses compères espagnols du Barça, auraient dû décrocher le gros lot après leur victoire en Coupe du monde. Les votes avaient donc été beaucoup plus dispersés. Plus saisissant encore, Wesley Sneijder (finaliste de la Coupe du monde et auteur d'un triplé avec l'Inter), qui ne figurait pourtant pas sur le podium final, était arrivé en tête des votes chez les journalistes. Dans l'ancien système, où seuls les représentants des médias votaient, le Néerlandais l'aurait donc emporté. Ce sont les capitaines et les sélectionneurs des équipes nationales qui avaient fait pencher la balance vers Messi.

Cette fois, ni débat ni controverse. Messi a mis K.O. tous ses adversaires. Il obtient une écrasante majorité dans chacune des trois composantes du corps électoral. Les médias, qui l'avaient "boudé" l'an passé, lui ont donné la plus large majorité avec 17.40% (sur les 33% réservés aux médias). Chez les capitaines et les joueurs, il recueille respectivement 14.45% et 16.03%. Au total, l'Argentin l'emporte donc avec 47.88% des suffrages, soit plus du double de Cristiano Ronaldo (21.6%). Le Portugais est lui-même un confortable dauphin, puisque Xavi, qui complète le podium, n'atteint même pas la barre des 10% (9.23 exactement). Contrairement à celui de l'année dernière, le classement 2011 apparait donc d'une extrême limpidité.

Guardiola l'autre Razzia

Si le triomphe de Lionel Messi est total, celui de Pep Guardiola l'est tout autant dans la catégorie entraîneurs. Comme son joueur, le technicien espagnol, devancé l'an dernier par José Mourinho, arrive très largement en tête chez tous les types de votants. Avec 41.92% des voix, il fait un peu moins bien que Messi. En revanche, l'écart sur le deuxième est presque exactement le même, puisque Sir Alex Ferguson arrive 26 points derrière son homologue catalan (15.61), Mourinho le suivant d'assez près (12.43%). A noter dans ce classement des entraîneurs la présence de deux Français parmi les dix premiers: Arsène Wenger, le manager d'Arsenal, se hisse à la huitième place, deux rangs devant Rudi Garcia, récompensé pour la belle année lilloise.
Mamoudou Kane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
En clair
Inscription à la newsletter