Connectez-vous S'inscrire
Noorinfo

Aziz à Atar, qui osera lui poser ces questions ?


A.O.S.A
Vendredi 3 Août 2012 - 23:22


Aziz à Atar, qui osera lui poser ces questions ?
1-    Monsieur le président, devant Dieu en ce mois de ramadan, pouvez-vous  jurer que vous n’avez pas fait fortune depuis que vous êtes aux affaires ?

-    Monsieur, je ne jure pas à propos de calomnies en plein ramadan, contentez-vous d’être sérieux et nous respecterons ensemble les citoyens qui attendent des réponses aux questions responsables.

2-    Monsieur le président, à vous voir machallah, à la présidence on ne connaît pas la crise, vous avez le teint rose machallah, comment faites-vous pour saisir le quotidien des mauritaniens, les pauvres dont vous êtes le président ?

-    En effet grâce à Dieu, je ne vis pas dans la misère car la république permet au président de la république et au chef de l’opposition de vivre hamdoulillah avec sans autre souci que leurs responsabilités. Quant à savoir comment je reste informé, j’ai pour cela des souvenirs de dèche quand j’étais plus jeune et je regarde par la fenêtre quand je me promène dans le pays. C’est largement suffisant. La misère vous savez, elle ne change pas, quand vous l’avez vue une fois, vous  ne l’oubliez jamais.

3-    Monsieur le président, comment va le fiston, nous sommes très inquiets, on espère que vous ne l’avez pas trop sévèrement puni car il ne s’agit que d’une bêtise de jeunesse…

-    En effet, triste épisode, depuis il prend des cours pour mieux manier les armes et savoir distinguer balle à blanc et balle à mort. A part ça, il médite, il mûrit, ça ira inchallah

4-    Monsieur le président, on dit que Paris est devenu la  chasse gardée de madame qu’on n’appelle plus que la parisienne. Est-il vrai que nul ne peut être nommé sans passer par cette fondation ?

-    Oui, en effet, madame aime bien Paris et vous savez, les femmes vaut mieux les occuper loin du pays à faire du shopping, se reposer, aider les mauritaniens de passage que de les laisser ici tout le temps à subir les pressions des quémandeurs qui veulent me forcer la main par madame. C’est mieux ainsi. J’ai donné à madame Paris, elle s’en occupe bien. Si elle continue si bien, j’en ferais l’ambassadrice, pourquoi pas ?

5-    Monsieur le président,  comment va Ould Tommy, ce diable d’homme qui roule sa bosse sans un bruit, on dit qu’il est assis sur un tas d’or actuellement, vous reverse-t-il quelque chose ?

-    Ah ! le plus fidèle tayiste lol. J’espère qu’il versera des larmes pour moi aussi. Il est adorable.
C’est notre Senoussi des petits ragots. Il les connaît tous sur tout le monde. Quand j’en ai eu marre de l’entendre radoter, je l'ai envoyé se dorer. Depuis, il est silencieux comme un étranger qui craint le flagrant délit...

6-    Monsieur le président, et Ghazouani, il ne manque de rien lui aussi, hamdoullah, pendant un temps les fiévreux pensaient qu’il allait vous renverser ?

-    Me renverser moi ? ghaz-ghaz ? J’aimerais bien voir cela. Vous savez tous ces généraux ne sont pas des combattants, ils sont comme tous les mauritaniens, des amis del’avieu. Ils ne veulent que la paix. Bien manger, bien dormir, avoir un peu d’argent, être craints et respectés. Ewa, je leur ai donné tout ça. Vous croyez qu’ils vont me renverser pour tout perdre et se retrouver comme moi à répondre aux questions ? Du tout ! Quand ils voient mon sort, ils me protègent de peur de tout perdre ! C’est des gens tranquilles.

7-    Monsieur le président, vous savez qu’il y a de vos généraux qui ne boivent pas que de l’eau, pourquoi cette campagne contre la boisson alors que vous êtes un homme ouvert, tolérant, compréhensif, on dirait que nous ne savez pas comment combattre les «  islamistes » sinon en paraissant plus radical que le radical.

-    Vous avez un peu raison. On ne cherche pas le conflit ni avec les islamistes, ni avec les harratines, ni avec les gabegistes, on veut la paix, c’est tout. Il faut que les choses tournent tranquillement, nous avons d’autres chats à fouetter qu’éveiller le peuple, le guider. C’est un peuple qui dort depuis trop longtemps, un réveil brutal peut lui être fatal ; il perdrait alors la raison et nous emporterait tous. Voilà pourquoi dès qu’un groupuscule fait de l’audience avec une doctrine ou une bêtise, nous faisons ce qu’il faut pour en faire une plus grande et ça marche.

lire la suite...

chezvlane


              

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu Mauritanie | Actualité | Economie | Sport | Culture | Société | Lu sur le web | International | Tribunes | Vu de Mauritanie par MFO | Blogs | videos | A.O.S.A | Communiqué | High-Tech | Politique | Sciences | Insolite | Histoire





Suivez-Nous
Rss
Recherche
Inscription à la newsletter
Les + populaires